Sports > Sports >

Les adversaires de l’Egypte

Mohamad Mosselhi, Mardi, 28 juin 2016

Les adversaires de l’Egypte

Ghana

C’est l’une des puissantes sélections du continent noir. Sa place au classement FIFA est le grand témoignage. Les Black Stars occupent la 37e place au classement mondial, soit la troisième en Afrique derrière l’Algérie (32) et la Côte d’Ivoire (36). Le Ghana rêve de sa 4e qualification d’affilée et franchement, il a le droit d’en rêver. Une équipe solide comprenant de nombreuses stars éparpillées en Europe, à l’image d’Emmanuel Badu (Udinese, Ita), le duo de Leicester City, champion d’Angleterre, Jeffrey Schlupp et Daniel Amartey, le milieu brillant de Swansea City (Ang) et le capitaine de l’équipe, Asamoah Gyan, qui évolue en Chine et précisément à Shanghai SIPG. Cette équipe jouit aussi d’une grande stabilité technique sous le commandement du célèbre entraîneur Avram Grant, ancien directeur technique de Chelsea en poste depuis novembre 2014. Ce dernier a réalisé de bons résultats avec les Black Stars qui ont perdu la finale de la dernière Coupe d’Afrique des nations sur penalties contre la Côte d’Ivoire. De même, il a conduit le Ghana à sécuriser une place à la prochaine CAN à une rencontre de la fin des qualifications continentales après avoir récolté 13 points des 15 possibles (4 victoires et un match nul). Sans aucun doute une équipe à craindre.

Congo

Congo

Le Congo ne possède pas les moyens nécessaires de rivaliser avec deux géants continentaux, comme l’Egypte et le Ghana, mais cette sélection prometteuse pourra jouer le rôle de trouble-fête dans le groupe. Les Congolais, qui occupent la 60e place au classement FIFA (11e africain), ne possèdent pas de grandes stars qui évoluent hors du continent noir. L’équipe dépend en grande partie des joueurs du club Léopard, cham­pion du Congo. Mais les Congolais jouissent en même temps d’une bonne direction technique. Le célèbre entraîneur fran­çais, Pierre Lechantre se trouve à la tête du cadre technique du Congo. Lechantre possède une grande connaissance du foot­ball africain. Il est le champion d’Afrique avec le Cameroun en 2000, et il a pris en charge plusieurs sélections et clubs afri­cains, à l’instar de la sélection du Mali et des géants tunisiens le Club Sfaxien et le Club Africain. Lechantre n’a certes pas réussi à se qualifier pour la prochaine Coupe d’Afrique des nations avec sa deuxième place dans le groupe E avec 6 points, 4 points derrière la Guinée Bissau. Mais Lechantre n’était pas responsable de ces résultats médiocres vu qu’il a pris le Congo en charge au début de cette année et la situation du Congo dans le groupe était déjà critique.

Ouganda

Ouganda

C’est la sélection la plus faible du groupe. L’Ouganda a été exempté du tour préli­minaire, mais elle a réa­lisé la surprise au second tour quand elle a battu le Togo à deux reprises (1-0 à l’aller à l’extérieur et 3-0 à domicile) pour se quali­fier à la phase finale. Même si l’Ouganda avance bien dans les qualifications pour la CAN, son niveau tech­nique reste très loin des autres équipes dans le groupe de l’Egypte. L’Ouganda occupe la deuxième place dans le groupe D dans les qua­lifications de la CAN avec 10 points, un même nombre de points que le leader, le Burkina Faso, qui se distingue avec la différence de buts. Mais il faut préciser que ses concur­rents dans les qualifications de la CAN, à savoir les Comores et le Botswana, n’ont rien à voir avec ceux des qualifications pour le Mondial, l’Egypte et le Ghana. Côté historique, l’Egypte possède une grande supériorité sur son adversaire. Sur 20 confrontations (toutes compétitions confondues), l’Egypte a remporté 17 rencontres ; elle a concédé deux matchs nuls et a subi une seule défaite. Il est clair que l’Egypte ne rencontrera pas de grands problèmes face à cette sélection qui occupe la 72e place au classe­ment de la FIFA.

Mots clés:
Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique