Sports > Sports >

Sports: des stars qui se confirment

Mardi, 29 décembre 2015

Palmarès des stars du sport égyptien ayant brillé cette année, et qui poursuivront sans doute leur élan en 2016. Ils ont marqué l'année

Les stars du sports

Ihab, le plus fort

Ihab, le plus fort

En soulevant 201 kg à l’épaulé-jeté et 363 kg au total, on peut désigner l’haltérophile, Mohamad Ihab, comme l’homme le plus fort. En effet, les efforts de ce champion ont été récompensés. Après avoir réalisé 2 médailles de bronze (à l’épaulé-jeté et au total du 77 kg) lors des Championnats du monde de Houston, l’Agence mondiale antidopage a offert à notre champion 2 médailles d’argent à la place des bronze, et cela après la suspension des 2 haltérophiles médaillés d’argent aux Mondiaux pour dopage. Ainsi, Ihab a réalisé un exploit pour l’haltérophilie égyptienne. Et il a surpris tout le monde, puisqu’il a disputé ces Mondiaux dans une nouvelle catégorie de poids : 77 kg après les 69 kg disputée l’année dernière. De plus, lors de ces Mondiaux, il a soulevé pour la première fois le poids de 201 kg. Grâce à ces médailles, il a permis à l’Egypte de se qualifier pour les JO avec 6 haltérophiles hommes, soit le nombre maximum pour un pays. Sa compatriote, Sara Samir, était elle aussi l’une des vedettes égyptiennes. En étant la plus jeune haltérophile aux Mondiaux, sa 4e place représente un grand exploit.

Hossam Abdine annonce le retour de la boxe

Hossam Abdine annonce le retour de la boxe

En décrochant la médaille de bronze aux Mondiaux du Qatar, en plus du ticket olympique, Hossam Bakr Abdine (75 kg) a annoncé le retour de la boxe égyptienne sur la scène internationale après une absence d’une dizaine d’années, puisque la dernière médaille égyptienne aux Mondiaux a été remportée en 2005 par Mohamad Heykal. Il est à noter que le champion d’Afrique en titre a réalisé cet exploit grâce à un entraînement professionnel. Depuis l’année dernière, Abdine a été choisi par la Fédération internationale de boxe pour disputer la Ligue professionnelle de boxe (APB) puisqu’il avait un bon classement mondial (7e mondial). Ainsi, il a disputé plusieurs matchs à l’APB, qui est une Ligue professionnelle fondée par la Fédération internationale de boxe amateur (AIBA) en 2010. Grâce au grand nombre de matchs et au niveau élevé, Abdine a beaucoup progressé. Aujourd’hui, il rêve de rééditer les exploits de la boxe égyptienne en décrochant une médaille olympique

Akram, le crocodile, et Farida, le papillon

Akram, le crocodile, et Farida, le papillon

Le nageur Ahmad Akram a réalisé une première dans l’histoire égyptienne. Après avoir remporté la médaille d’or aux Jeux olympiques de la jeunesse 2014, il a terminé 4e aux Mondiaux de Russie en août dernier. En réalisant un record de 14 :53.66 sur 1 500 m nage libre, il a occupé la 4e place, soit la meilleure performance égyptienne aux Mondiaux. Sa compatriote, Farida Osmane, a elle aussi réalisé une première en terminant 5e du 50 m papillon avec 25.78. Ces 2 nageurs, qui résident aux Etats-Unis en tant que boursiers, ont offert à la natation égyptienne une nouvelle aura. Vu leur record, ils ont de bonnes chances aux JO, surtout Akram qui dispute le 1 500 m.

Mohamad Salah

Mohamad Salah

Après une année à oublier avec le géant anglais Chelsea, le milieu international égyptien a relancé sa carrière en Europe avec son départ pour la formation italienne de Fiorentina sous forme de prêt, en janvier 2015. Avec cette dernière, Salah a présenté une excellente performance en inscrivant 9 buts dans 29 apparitions, toutes compétitions confondues. Cette performance exceptionnelle de Salah a incité la Viola à transformer son prêt en un contrat permanent, mais l’international égyptien qui a séduit beaucoup d’équipes en Série A a refusé l’offre de Fiorentina, préférant faire partie de Rome. Ce club, à son tour, a réussi à conclure un accord avec Chelsea pour le recrutement de Salah sous forme de prêt pour une saison.

Comme avec Fiorentina, l’international égyptien a confirmé son talent devenant l’une des stars de l’équipe avec ses 6 buts en 19 rencontres sur tous les fronts. Ce n’était donc pas une surprise si Rome a conclu un nouveau contrat avec Salah jusqu’en 2019.

Au sommet du squash

Au sommet du squash

Cette année, Ranim Al-Wéleili a réalisé une première en circuit mondial de squash en étant la première égyptienne dans l’Histoire à trôner sur le classement mondial dames PSA (Association des joueurs professionnels de squash) au mois de septembre dernier. Elle risque de perdre sa place dans le classement pour terminer deuxième au début de l’année 2016 vu le niveau de ses concurrentes. Raison pour laquelle elle travaille énormément depuis quelques mois pour retrouver son niveau. Elle partage ce même but avec son compatriote Mohamad Al-Chorbagui, actuel no 2 mondial, qui a trôné lui aussi sur le classement mondial hommes PSA presque tout au long de 2015. Les deux espèrent rester au sommet pour longtemps, pour prouver qu’ils méritent leur place. Ils rêvent de clore la saison 2016 avec leur premier titre de champion et championne du monde individuels. Arracher de grands titres tels le British Open, le Qatar Open et le Hong-Kong Open, sans compter que les championnats du monde individuels sont le seul moyen pour cette crème de squash de caracoler au sommet de la discipline.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique