Sports > Sports >

Squash : L’Egypte annule un rendez-vous mondial

Chourouq Chimy, Lundi, 07 décembre 2015

A la suite de la renonciation de plus de 6 pays à participer à l'édition 2015 des Championnats du monde de squash par équipe seniors, qui devrait avoir lieu du 12 au 20 décembre, la Fédération égyptienne a décidé de reporter la compétition.

Squash
Les joueurs sont déçus après l'annulation du Championnat du monde.

L’histoire a commencé il y a quelques semaines, quand le Koweït a envoyé une lettre à la Fédération internationale de squash, l'informant de son incapacité d’organiser cette édition des Championnats du monde par équipe seniors, qui devaient avoir lieu du 12 au 20 décembre. Une bonne nouvelle pour Assem Khalifa, président des Fédérations égyptienne et arabe de squash, qui a profité de cette occasion pour faire de l’Egypte le pays hôte de cet événement majeur. La Fédération internationale a accepté cette demande. Ce qui a ravi les responsables de la Fédération nationale de squash et les joueurs égyptiens, qui disputeraient alors un tel événement à la maison avec un public fervent.

Toute l’Egypte était heureuse d’accueillir un tel événement après une absence de longues années. Mais à une semaine du début de la compétition, 6 pays — l’Angleterre, la France, les Etats-Unis, la Finlande, l’Allemagne et le Canada — ont déclaré forfait pour raisons de sécurité. En fait, il s’agit là des équipes les plus importantes de la compétition. Quelques jours après, d’autres pays ont aussi annoncé leur incapacité d’y participer. Raison pour laquelle, les responsables égyptiens ont annulé l’organisation de la compétition. Un choc important, non seulement pour les responsables égyptiens qui possèdent une grande expertise dans l’organisation de ce genre de compétition, mais aussi pour les joueurs mondiaux qui ont exprimé sur Twitter et Facebook leur déception de ne pas disputer cette importante compétition en Egypte. « C’est la victoire du terrorisme sur le sport », disait un joueur français. Selon un responsable de la Fédération égyptienne, « la France, la première à déclarer forfait, devrait soutenir l’Egypte après avoir subi des attaques terroristes, d’autant plus qu’elle reconnaît que les responsables égyptiens ont fait de leur mieux sur le plan sécuritaire », pour se préparer à cet événement. « Des sanctions sur les équipes de pays comme les Etats-Unis, la France et l’Angleterre seront prises, car elles ont déclaré forfait hors délai », souligne Assem Khalifa. Cependant, la Fédération internationale a promis d’examiner lors de sa prochaine réunion, en janvier prochain, la possibilité d’organiser l’événement en Egypte avec la participation de toutes les équipes du monde durant les 3 premiers mois de l’année 2016. « Un grand pays comme l’Egypte ne peut pas organiser un tel événement majeur en l’absence de tous ces pays », note Mohamad Menshawi, vice-président de la Fédération internationale de squash. L’Egypte dans de telles circonstances pourrait facilement gagner le titre de la compétition, vu l’absence de ses forts adversaires. Mais graver son nom dans la mémoire du circuit de squash, comme champion du monde, mérite de se battre avec beaucoup plus de dignité.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique