Culture > Livres >

La femme égyptienne s'épanouit

Doaa Elhami, Mardi, 07 juillet 2015

L’Emergence des femmes leaders en Egypte, un livre qui vient de paraître, évoque le statut de la femme égyptienne, notamment à l’époque des pharaons où elle a atteint le sommet du pouvoir.

La femme égyptienne s

« La femme égyptienne est enviée dans le monde islamique pour sa liberté. Elle peut aller à l’université en tenue moderne, conduire sa voiture et a sa place sur le marché du travail », affirme Sara Lekas, dans son livre The Emergence of Women Leaders in Egypt (l’émergence des femmes leaders en Egypte). Le livre, qui vient de paraître en Egypte, aborde le statut de la femme en Egypte comparé aux autres pays arabes et musulmans. Pour expliquer le statut de la femme, Sarah Lekas, gréco-américaine, qui vit en Egypte depuis dix ans, remonte jusqu’à l’époque des pharaons. « La femme leader n’est pas un phénomène nouveau en Egypte, mais remonte à l’époque des pharaons. La reine Hatchepsout avait atteint le sommet du pouvoir et y est restée pendant une vingtaine d’années », souligne Sarah Lekas. La couverture du livre montre l'épouse de Toutankhamon dans un voyage de chasse dans les marais avec lui. Sarah Lekas souligne qu’à l’époque des pharaons, la femme était l’égale de l’homme, et pouvait devenir médecin, prêtre ou administrateur. Elle savait aussi se montrer entreprenante et audacieuse, comme la reine Hatchepsout. L’auteure parvient à donner une image complète et vivante de la femme à cette époque. Cependant, au cours des siècles, le rôle de la femme égyptienne a quelque peu reculé. « Les récentes révolutions, celles du 25 janvier et du 30 juin sont peut-être l’occasion pour la femme égyptienne de retrouver ses droits », écrit Sarah Lekas.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique