Santé > Santé >

Mahmoud Al-Batanouni : Les doses de rappel restent importantes pour les personnes âgées

May Atta , Dimanche, 22 janvier 2023

La pandémie de Covid-19 est entrée dans sa quatrième année, Dr Mahmoud Al-Batanouni, professeur de maladies respiratoires à l’Université du Caire, revient sur la vaccination à adopter. Interview.

http://10.200.80.244:8089/UI/Admin/NewsContent.aspx?insert=1#:~:text=Mahmoud%20Al%2DBatanouni

Al-Ahram Hebdo : La situation pandémique en Egypte est « sous contrôle », mais la vaccination reste-t-elle aussi importante qu’il y a quelques mois ?

Dr Mahmoud Al-Batanouni : La vaccination reste importante, autant pour les personnes qui n’ont pas encore reçu leur première dose que pour celles qui ont pris des doses de rappel. Cela dit, il faut que le schéma vaccinal soit décidé au cas par cas.

— Pouvez-vous nous en dire plus ?

— Il faut d’abord souligner que les nouveaux variants du virus, bien qu’ils se soient propagés, sont devenus moins virulents, ils n’entraînent plus de détérioration de l’état de la personne infectée, comme ce fut le cas au début de la pandémie. Par conséquent, les enfants et les jeunes en bonne santé, on ne peut pas les obliger à se faire vacciner, car la majorité des personnes infectées en bas âge ne ressentent plus que des symptômes similaires à ceux d’un rhume. Au plus fort de la pandémie, je voyais de nombreux cas, âgés entre 30 et 50 ans et en bonne santé, tomber dans un état critique suite à l’infection, en raison notamment de la réaction excessive du système immunitaire. Maintenant que la majorité de la population a contracté le Covid, l’immunité collective s’est déjà développée et le corps humain a acquis la capacité de fabriquer des anticorps capables de résister au virus. Toutefois, je conseille à cette catégorie de gens de se faire vacciner s’ils doivent voyager, s’ils font partie du corps médical, ou s’ils sont contraints, vu leur travail, de passer de longs moments dans des lieux fermés.

— Qu’en est-il des doses de rappel ?

— Nous recevons toujours des cas critiques d’insuffisance pulmonaire due à l’infection par le Covid, mais les chiffres sont devenus très peu nombreux par rapport aux trois années précédentes. Par conséquent, les doses de rappel restent importantes pour les personnes âgées, celles dont l’immunité est compromise, et celles qui souffrent de maladies chroniques comme le cancer, l’insuffisance rénale ou autres. Elles doivent recevoir le vaccin périodiquement tous les 6 à 9 mois.

— Mais les nouveaux vaccins, dits bivalents, plus efficaces contre le variant Omicron, ne sont pas encore disponibles en Egypte …

— Les laboratoires seront obligés d’adapter leurs vaccins au fur et à mesure des mutations du virus. Pfizer a déjà fabriqué un vaccin plus efficace ciblant le variant Omicron. Il sera bientôt disponible en Egypte, comme cela s’est produit avec les anciennes versions du vaccin. En attendant, les vaccins disponibles restent plus ou moins efficaces. Les vaccins chinois sont les plus faibles, du fait qu’ils ont été conçus selon la méthode traditionnelle, mais ils ont l’avantage de ne pas entraîner d’effets secondaires sévères. Les vaccins les plus efficaces sont celui de Pfizer, suivi de celui de Moderna, puis d’AstraZeneca. Et de manière générale, nous conseillons à chacun de respecter les mesures préventives.

Lien court: