Santé > Santé >

Variole du singe: Etudes en cours sur ses mutations génétiques

Mercredi, 24 août 2022

Des études sont en cours pour déterminer si des mutations génétiques du virus de la variole du singe sont à l’origine de la propagation rapide de la maladie, a indiqué, la semaine dernière, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

Variole du singe: Etudes en cours sur ses mutations génétiques

Les deux clades ou variants distincts du virus étaient appelées clades du Bassin du Congo (Afrique centrale) et de l’Afrique de l’Ouest, du nom des deux régions où elles sont endémiques. Vendredi, l’OMS a rebaptisé ces groupes respectivement Clade I et Clade II. Elle a également annoncé que le Clade II comportait deux sous-clades, IIa et IIb, les virus de ce dernier étant identifiés comme étant à l’origine de l’épidémie mondiale actuelle. L’OMS a précisé que les Clades IIa et IIb sont apparentés et partagent un ancêtre commun récent; par conséquent, IIb n’est pas une ramification de IIa.

« En examinant le génome, effectivement, il y a quelques différences génétiques entre les virus de l’épidémie actuelle et les virus plus anciens du Clade IIb », a déclaré l’OMS. « Cependant, on ne sait rien de l’importance de ces changements génétiques, et des recherches sont en cours pour établir les effets (s’il y en a) de ces mutations sur la transmission et la gravité de la maladie ».

Lien court:

 

Les plus lus
En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique