Santé > >

L’OMS se donne deux ans pour éradiquer le coronavirus

Al-Ahram Hebdo avec agences, Lundi, 24 août 2020

L'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) espère en finir avec la pandémie du Covid-19 en « moins de deux ans », alors que la barre des 800000 décès a été dépassée à l’échelle mondiale.

L’organisation Mondiale de la Santé (OMS) a dit ven­dredi espérer que la pandémie du Covid-19 dure moins longtemps que la pandémie de grippe espagnole de 1918, qui, en deux ans, a fait des dizaines de millions de morts. « Nous espérons en terminer avec cette pandémie en moins de deux ans. Surtout si nous pouvons unir nos efforts (...) et en utilisant au maximum les outils dispo­nibles et en espérant que nous pourrons avoir des outils supplémentaires comme les vaccins, je pense que nous pouvons y mettre un terme dans un délai plus court que la grippe de 1918 », a affirmé le chef de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus.

La fameuse grippe espagnole a décimé 50 millions de personnes de 1918 à 1920, aidée par la malnutrition et la tuberculose qui ont fragilisé la population.

Contrairement au virus Sars-Cov-2, à l’origine de la pandémie du Covid-19, qui a fait près de 800000 morts dans le monde depuis que les premiers cas avaient été signalés fin 2019 en Chine, la grippe espagnole avait par­ticulièrement frappé les plus jeunes. « Dans notre situa­tion actuelle, (...) le virus a plus de chances de se propa­ger. Il peut se déplacer rapidement parce que nous sommes davantage connectés maintenant », a souligné le chef de l’OMS. Et d’ajouter: « Nous avons donc un désa­vantage lié à la mondialisation (...) Mais nous avons l’avantage de disposer de meilleures technologies et nous savons comment l’arrêter ».

Il a également souligné qu’il était « essentiel » que les pays unissent leurs efforts réitérant son appel à la « solida­rité mondiale et à l’unité nationale ».

100 000 morts en 17 jours

La pandémie du nouveau coronavirus a tué plus de 800 000 personnes dans le monde sur 23 millions de cas déclarés, selon un comptage réalisé à partir de sources officielles samedi.

Des cas ont été observés dans plus de 210 pays et terri­toires depuis les premières infections signalées en Chine en décembre 2019. L’Amérique latine et les Caraïbes sont la région la plus touchée avec plus de 250000 morts, et plus de la moitié des décès mondiaux du Covid-19 ont été enre­gistrés dans quatre pays: les Etats-Unis, le Brésil, le Mexique et l’Inde. Le nombre de morts dus au Covid-19 a doublé depuis le 6 juin dernier et plus de 100000 nouveaux morts ont été recensés en 17 jours, depuis le 5 août. Il s’était écoulé 147 jours entre l’annonce du premier décès officiel en Chine et le recensement de 400000 morts dans le monde, et 77 jours supplémentaires pour dépasser la barre des 800000 décès recensés. Parmi les pays les plus durement touchés, la Belgique est celui qui déplore le plus grand nombre de morts par rapport à sa population, avec 86 décès pour 100000 habitants, suivi par le Pérou (83), l’Es­pagne (62), le Royaume-Uni (61) et l’Italie (59) .

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique