Al-Ahram 2025 > >

De nouveaux modes d’investissements sur les rails

Dahlia Réda, Mardi, 26 décembre 2017

A l’heure où Al-Ahram fête ses 142 ans, son PDG, Abdel Mohsen Salama, est plus que jamais conscient des changements survenus dans la donne médiatique.

A Mohsen Salama

La croissance du marché des Médias nécessite l’émergence de nouveaux modes d’investissements dans les domaines, relatifs à l’économie des connaissances, et la création de nouvelles formules de partenariats dans les divers domaines des médias depuis l’impression, en passant par la presse et la publication. Partant, des progrès ont été réalisés dans ce sens par Al-Ahram. Parmi lesquels le développement des portails électroniques en arabe d’Al-Ahram, la nouvelle agence électronique des nouvelles photos et celles des archives d’Al-Ahram, garantissant leur commercialisation sur les plans local et international. Evoquant lesprogrès qui ont été récemment accomplis par la fondation Al-Ahram, Abdel Mohsen Salama a noté que « Al-Ahram détient un potentiel fait de la multiplicité de ses domaines d’activités, parmi lesquels la société Al-Ahram pour l’investissement ; Al-Ahram pour l’impression ; ainsi que des réseaux de distribution et des plateformes électroniques etc ». Le plan de restructuration financière étudie l’éventualité de cotisation des ces sociétés dans l’indice EGX 100, la bourse des Smalls and Mediums Enterprises.

L’un des objectifs clés de la nouvelle vision d’Al-Ahram, qui détient déjà le plus grand réseau et points de distribution au large du marché égyptien et africain, est d’avoir une présence affirmée sur le marché moyen oriental. « Al-Ahram est une marque commerciale authentique dans les cercles médiatiques et économiques et auprès des partenaires de travail et des lecteurs », a assuré Salama.

A cette fin, de nombreux projets seront mis sur pieds qui transformeront Al-Ahram en une fondation où la publication et « le papier » était l’élément clé, vers de nouveaux horizons focalisant sur le contenu qui sera un produit axial dans toute la production médiatique. Citons à titre d’exemple les chaînes de vidéos streaming. D’autres projets sont en vue selon un calendrier à moyen terme, comme la mise en place de 4 facultés venant s’ajouter aux 6 aux six déjà existantes à Al-Ahram Canadian University (ACU). En plus, d’un complexe d’écoles sur 18 milles mètres carrés qui verra le jour à Qalioub.

Al-Ahram est parfaitement conscient que la réforme se fera à travers un amalgame de stratégies à court, moyen et long terme qui nécessitent une persistance et des efforts continus pour achever la réforme escomptée d’ici 2025.

Photo: Nader Ossama

Lien court:

 

Les plus lus
En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique