Opinion > Dernier Mot >

DERNIER MOT : Assassinat américain

Wednesday 10 août 2022

Quand on dit que la civilisation occidentale est en déclin, cela ne signifie pas seulement que les forces militaires américaines ne sont plus les seules forces qui dominent le monde, ni que l’économie américaine affronte une concurrence féroce de la part d’autres pays. Cela signifie aussi que les idées et les principes sur lesquels cette civilisation a été fondée s’effondrent. Cette idée m’est venue à l’esprit quand j’ai lu la nouvelle de l’assassinat par les Etats-Unis du chef d’Al-Qaëda, Ayman Al-Zawahri. Bien que je ne sympathise nullement avec Al-Zawahri et son idéologie terroriste perverse, l’idée qu’un pays, soi-disant majeur, traque un individu pour l’assassiner comme font la mafia et les gangs criminels, au lieu de l’arrêter et de le traduire en justice pour les actes terroristes qu’il a commis et planifiés et qui ont coûté la vie à des innocents, met en doute le système des principes de vérité, de justice, de liberté et de droits de l’homme. Ces principes que chante l’Occident comme étant les idéaux sur lesquels repose sa civilisation. Si l’assassinat d’Al-Zawahri avait été un accident exceptionnel, la situation aurait peut-être été différente. Mais exactement comme Al-Zawahri a été assassiné, il en fut de même pour Ossama bin Laden, ainsi que pour Saddam Hussein qui a été exécuté dans des circonstances mystérieuses. Selon la même méthode criminelle, Israël, le descendant de la civilisation colonialiste américaine, exécute des assassinats de manière systématique, ciblant les dirigeants, les militants, les hommes de médias, les écrivains et les poètes palestiniens tels que Khalil Al-Wazir, Salah Khalaf, Ghassan Kanafani, Kamal Nasser et d’autres, violant ainsi les principes de liberté et de démocratie qu’il prétend être le seul à protéger au milieu du marécage de l’arriération du Moyen-Orient.

Il est ironique que tous ces assassinats soient annoncés avec une grande fierté comme s’il s’agissait de victoires militaires dans une grande bataille. Ces comportements soulèvent une question pressante autour de la raison pour laquelle ces pays ont recours aux liquidations physiques et non pas à la justice comme l’a fait Israël avec le nazi allemand Adolf Eichmann qu’il a kidnappé et traduit en justice dans un procès historique au cours duquel ont été dévoilés de nombreux détails sur les plans et politiques du Troisième Reich. Ces assassinats ont-ils pour objectif de tuer la vérité pour que ne soient pas dévoilés les détails du rôle américain dans la création et l’armement d’Al-Qaëda, ainsi que le soutien à ses dirigeants ?

Mots clés:
Lien court: