Environnement > >

Paille de riz : Comment réduire le smog ?

Gamila Al-Tawila, Mardi, 18 novembre 2014

Le ministère de l'Environnement cherche des solutions pour réduire la pollution, notamment industrielle et agricole. La piste de l'utilisation de la paille de riz par les cimentiers pourrait être développée.

Paille de riz : Comment réduire le smog ?

Le ministère de l’Environnement affirme qu’il va déployer d’énormes efforts pour trouver des solutions aux problèmes écolo­giques, en premier desquels la lutte contre la pollution industrielle et « le smog ». La recherche de nouveaux horizons dans les domaines des énergies alternatives sont au coeur du programme environnemental, affirme le ministère.

Il s’agit entre autres, de l’utilisation de la paille de riz par les usines de ciment ; de la réglementation de l’usage du charbon ainsi que de l’introduction de nouvelles techniques de production d’énergie à prix réduits. « Je m’aligne sur l’accord conclu par le gouvernement en mars dernier avec 12 compagnies de ciment pour l’usage du charbon dans la fabrica­tion du ciment. Cette méthode a le privi­lège de réduire les coûts découlant de l’importation du mazout », a affirmé le ministre Khaled Fahmi lors d’un colloque organisé à Al-Ahram. « Face à la réappa­rition du smog, il faut durcir les sanctions financières sur l’incinération des déchets agricoles », a poursuivi le ministre. L’utilisation de la paille de riz dans l’in­dustrie du ciment est notamment à l’étude. Il serait possible de la traiter chimique­ment pour l’utiliser comme combustible. L’atout immédiat résultant de ce procédé serait également une réduction des prix du ciment, mais la valeur calorifique de la paille reste, cependant, très faible. Les véhicules qui déchargent le ciment dans le Delta rapporteraient la paille de riz à leur retour.

La création de petites stations collectant la paille serait égale­ment à l’étude. La paille de riz serait recyclée en la mélangeant au charbon pour produire des combustibles organiques. Ces nou­veaux procédés seront destinés à procurer à l’industrie une partie de ses besoins en énergie et en matières premières. Dans ce même contexte, le ministère de l’Environnement envisage l’achat de broyeuses qui fourniront la paille utilisée dans les fours à ciment .

Lien court:

 

Les plus lus
En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique