Environnement > >

Khaled Fahmy : « Notre but est de transformer chaque type de déchets agricoles en produit »

Dalia Abdel-Salam, Mardi, 28 mai 2013

3 Questions à Khaled Fahmy, ministre de l’Environnement.

Khaled Fahmy
Khaled Fahmy

Al-Ahram hebdo : La gestion des déchets solides a toujours été un casse-tête pour le ministère de l’Environnement. Quelle vision en avez-vous ?

Khaled Fahmy : Pour essayer de résoudre ce problème, le ministère de l’Environnement partagera l’Egypte en plusieurs secteurs, chaque secteur renfermant un nombre de gouvernorats. Ensuite, on organisera une réunion pour chaque secteur, afin de se renseigner sur la particularité et le volume du problème des déchets dans le secteur et de décider quel soutien est nécessaire.

— Comment percevez-vous l’initiative des jeunes d’Al-Qatta et surtout le compostage des déchets agricoles ?

— A mon avis, c’est un projet idéal, les jeunes d’Al-Qatta ont réglé leurs problèmes par leurs propres mains. C’est exactement ce genre de projets que l’on soutiendra. La main-d’oeuvre nationale est notre vrai trésor. Ces jeunes sont arrivés à éliminer les déchets en 6 mois, maintenant leur problème n’est plus de se débarrasser des déchets mais de trouver des déchets pour les recycler ! Et n’importe quelle ONG qui peut copier l’exemple d’Al-Qatta, nous sommes là pour l’aider et la soutenir avec tous les moyens. Il faut admettre que pour de tels projets, leur chance de réussir a augmenté car dans le temps, les municipalités voyaient ces projets comme des rivaux. Aujourd’hui, les municipalités les considèrent comme des partenaires qui ont le même but que le leur : éliminer le problème des déchets. En ce qui concerne les déchets agricoles, nous produisons 27 millions de tonnes par an. Le recyclage de ces déchets est très rentable, notre but est de transformer chaque type de déchets agricoles en produit.

— La Banque mondiale a consacré 200 millions de dollars à la création d’emplois pour les jeunes à travers le Fonds social pour le développement, dont 20 millions pour des campagnes de propreté. Avez-vous plus de détails ?

— Ce projet ambitieux commencera la semaine prochaine, le premier juin 2013. Les ONG ayant des idées de projet de gestion des déchets se sont présentées auprès du Fonds social qui a approuvé jusqu’à présent des projets présentés par 15 ONG dans différents gouvernorats. Chacun des projets approuvés jouira d’une somme d’un million de L.E. dont 700 000. seront dépensées sur le personnel et 300 000 sur les équipements. Quant au ministère de l’Environnement, il sera disponible et prêt à fournir des aides techniques aux ONG concernées afin qu’elles puissent réussir.

Lien court:

 

Les plus lus
En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique