Enquête > Enquéte >

Eliminer les distances

May Al-Maghrabi, Mardi, 01 janvier 2019

Plusieurs projets de liaison routière avec l’Afrique débuteront en 2019, dont une ligne ferroviaire Alexandrie-Khartoum et une autoroute reliant Le Caire au Cape Town, en Afrique du Sud.

Le projet de liaison ferroviaire entre l’Egypte et le Soudan est l’une des recommandations du sommet qui a réuni le président Abdel-Fattah Al-Sissi et son homologue soudanais, Omar Al-Béchir, en octobre 2018. Il vise à renforcer la coopération entre les deux pays et à stimuler les échanges commerciaux. Selon le ministre des Transports, Hicham Arafat, une fois réalisée, cette ligne ferroviaire facilitera le transport des marchandises du port d’Alexandrie vers le Soudan à travers Assouan, en se servant des chemins de fer pour garantir l’accès des produits égyptiens au Soudan et à l’Afrique.

Achraf Raslan, président de l’Organisme des chemins de fer, a déclaré que les études sont actuellement en cours pour la mise en chantier du projet dans les plus courts délais. Et qu’un comité technique avait été formé pour déterminer le tracé de cette ligne ferroviaire et les moyens de régler les problèmes techniques. La signature des contrats est prévue au cours de 2019. Le projet prévoit la construction d’une ligne ferroviaire de 900 km de long entre Alexandrie et Khartoum, en passant par Assouan. Un plan ambitieux.

Le Caire-Cape Town, l’autoroute africaine

C’est lors du Forum Afrique 2018, tenu du 8 au 10 décembre à Charm Al-Cheikh, que le président Sissi a exhorté le gouvernement à accélérer l’achèvement de l’autoroute Le Caire-Cape Town, qui devrait relier l’Egypte à l’Afrique du Sud. Le projet porte sur la construction d’une autoroute de 9 700 km, plus longue voie routière au monde, traversant 9 pays. L’autoroute commencera en Egypte et passera par le Soudan, le Kenya, la Tanzanie, la Zambie, le Zimbabwe et le Gabon, avant d’arriver au Cape Town, en Afrique du Sud. Reliant le nord au sud de l’Afrique, cette voie routière facilitera le transport des marchandises entre les pays africains. Le trajet entre Le Caire et Cape Town prendra 4 jours, une courte durée comparé au transport maritime qui nécessite plusieurs mois.

Ce méga-projet interafricain a été annoncé lors de la deuxième édition du Forum Afrique en 2017. Adel Turk, président de l’Organisme des ponts et chaussées, explique que la partie de cette autoroute exécutée par l’Egypte se fera sur quatre phases en parallèle. La première phase s’étend du Caire à Minya, la deuxième ira de Minya à Assiout, la troisième ira d’Assiout à Qéna et la dernière phase ira de Qéna à Assouan jusqu’au port d’Arqin à la frontière avec le Soudan. « Les travaux de la première et la deuxième phases seront achevés avant la fin 2019. Les négociations sont en cours avec le Soudan pour étudier la liaison entre Arqin et Khartoum », affirme Turk. Des projets qui devraient renforcer les relations de l’Egypte avec le continent africain.

Lien court:

 

Les plus lus
En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique