Tourisme > Tourisme >

Mentouhotep se révèle à Abydos

Nasma Réda, Lundi, 07 juillet 2014

Une chapelle appartenant à la tombe du roi Mentouhotep II, fondateur du Moyen Empire (2045-1995 av. J.-C.), a été découverte à Abydos, à Sohag, en Haute-Egypte.

Mentouhotep

La chapelle de la tombe du roi Neb Hotep Rê appelé Mentouhotep II, fondateur du Moyen Empire (2045-1995 av. J.-C.) a été découverte à Abydos, dans le gouvernorat de Sohag, en Haute-Egypte. L’histoire de cette découverte remonte au mois d’avril dernier. Non loin du temple de Séti Ier à Abydos, il y a eu un abaissement du sol devant une maison suite à des fouilles illicites. Ces violations ont été immédiatement arrêtés et une équipe de jeunes archéologues égyptiens du ministère des Antiquités a alors procédé à des opérations d’excavation et de nettoyage, ce qui les a conduits à la découverte de la chapelle.

Les sculptures et les inscriptions de cette chapelle en calcaire indiquent le titre du roi Mentouhotep II, pharaon de la XIe dynastie. « C’est une découverte exceptionnelle car il est rare de trouver des traces de Mentouhotep II dans cette région », souligne Mamdouh Al-Damaty, ministre des Antiquités. Selon lui, l’importance de cette découverte est qu’elle prouve également que ce roi voulait unifier la Haute et la Basse-Egypte. « Mentouhotep II a probablement voulu aussi par la fondation de cette tombe se rapprocher de la divinité d'Abydos Khenti-Amentiu », ajoute-t-il. La chapelle est située à 150 mètres au nord-est du temple de Séti Ier. Elle s’étend sur quelques mètres sous une maison où un réservoir d’eau usée a touché les murs et les inscriptions. « Vu les dégâts qui ont été constatés au sein de la chapelle, des travaux de démantèlement du réservoir et de restauration ont vite commencé sur le site pour éviter plus de dégâts », souligne Gamal Abdel-Nasser, directeur des antiquités de Sohag.

Le règne de Mentouhotep II a été marqué par la poursuite des opposants qui n’acceptaient pas sa mainmise sur le pays. Une fois son pouvoir établi, il s’est attribué le titre de Horus (celui qui unit et renforce les deux pays).

Le travail de restauration, de photographie et de documentation se poursuit au sein de cette chapelle afin d’étudier les raisons pour lesquelles ce pharaon est apparu à Abydos. Ayman Damarany, membre de l’équipe des jeunes archéologues, souhaite obtenir plus de documentation sur ce site qui conduira probablement à d’autres découvertes remontant à l’époque de Mentouhotep II ou à d’autres rois.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique