Tourisme > Voyages >

1 dollar par nuit pour le Grand Musée

Dalia Farouq, Mardi, 24 juin 2014

Pour aider à achever les travaux du Grand Musée du Caire, les touristes sont mis à contribution. Un dollar par nuitée est facultati­vement ajouté à leur facture d'hôtel. L'objectif est d'achever les travaux en 2015.

Depuis le début de la semaine dernière, un dollar par nuitée est facultativement ajouté aux fac­tures des touristes, avec un maxi­mum de 7 dollars. Cette campagne de donation lancée par le ministère du Tourisme, en coopération avec le ministère d’Etat pour les Affaires des antiquités et les Chambres hôtelières d’Egypte, vise à lever des fonds pour achever le Grand Musée du Caire. « Cette donation est facultative et une explication est ajoutée sur toutes les factures des hôtels. Si vous êtes d’accord, votre donation servira à contribuer à la construction du Grand Musée égyptien », explique Hicham Zaazoue, ministre du Tourisme.

Préparée depuis plus d’un an, cette campagne a pour objectif de relancer les travaux du Grand Musée égyptien qui devrait être inauguré fin 2015. « On est certain que les touristes qui se rendent en Egypte n’hésiteront pas à soutenir la construction d’un tel musée », assure Nora Ebeid, responsable de la campagne de donation du Grand Musée égyptien.

Selon elle, l’Egypte reçoit en moyenne 11,5 millions de touristes par an, comme c’était le cas en 2012, passant plus de 100 millions de nuitées. Le Grand Musée sera l’un des plus grands au monde: il devrait renfermer près de 130000 pièces en provenance des réserves du Musée égyptien et des dépôts des différents sites archéologiques. Il est aussi prévu d’y transférer la totalité du tombeau de Toutankhamon.

« La quatrième pyramide »

« Ce musée sera sans doute la quatrième pyramide d’Egypte et comprendra des joyaux qui appar­tiennent non seulement au patri­moine égyptien mais également au patrimoine mondial », s’est réjoui le ministre.

Il a ajouté que les bureaux de promotion touristique égyptiens dans les différents pays du monde ont été informés de cette campagne pour sensibiliser les touristes. « La construction du Grand Musée du Caire n’est pas d’une moindre importance que le grand projet de sauvetage du patrimoine de la Nubie dans les années 1960, pour lequel l’Unesco avait lancé une campagne internationale de dona­tion », poursuit le ministre.

Mohamad Ibrahim, ministre d’Etat pour les Affaires des antiqui­tés, précise: « Ce n’est pas la pre­mière fois que le ministère fait appel aux contributions du secteur du tourisme. Le ministère du Tourisme avait fait don de 10 mil­lions de L.E. au secteur des anti­quités pour achever la restauration de l’Allée des béliers à Louqsor. Il y a deux ans, le ministère du Tourisme avait aussi contribué à l’aménagement du plateau des Pyramides ».

Depuis la révolution de 2011, les revenus du secteur des antiquités ont gravement chuté à cause de la baisse du tourisme. Les deux pre­mières phases du musée avaient été financées par un don de 300 mil­lions de dollars de l’organisation japonaise Jaïca.

Les travaux de la troisième et dernière phase ont débuté il y a plus d’un an et demi et, selon Mohamad Ibrahim, ne peuvent pas être inter­rompus. « On ne peut pas se per­mettre d’arrêter le travail, sinon les pertes quotidiennes s’élèveront à 4,5 millions de L.E. », assure-t-il.

Dans le cadre de la troisième phase, les travaux concernent quelque 93000 m2. Le succès de la campagne de donation et la capaci­té des autorités à trouver des fonds détermineront la date de l’inaugu­ration de ce projet titanesque.

Mots clés:
Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique