Voyages > Voyages >

Musée nubien, un chef-d’oeuvre unique

Nasma Réda, Dimanche, 12 décembre 2021

Situé sur une haute colline à proximité du nilomètre du sud d’Assouan, le Musée de la Nubie se trouve dans l’une des plus belles régions archéologiques de la ville.

Musée nubien, un chef-d’oeuvre unique

Créé dans le cadre de la Campagne internationale de l’Unesco pour le sauvetage des monuments de la Nubie, menacés par la construction du Haut-Barrage d’Assouan dans les années 1960, cet établissement a ouvert ses portes au public en novembre 1997 et a eu beaucoup de succès pour la qualité de sa conception et de ses collections.

Il abrite des pièces découvertes au cours des fouilles effectuées lors des travaux de sauvegarde des temples submergés. Environ 5000 pièces antiques y sont exposées sur deux étages alors que le rez-de-chaussée est consacré aux laboratoires de restauration et de recherches, ainsi qu’aux services publics offrant un programme éducatif visant à sensibiliser les communautés locales, à l’histoire et à la culture de la Nubie.

« Il est également le dépositaire de l’histoire et de la culture nubiennes. Ses collections retracent en effet l’histoire de la Nubie depuis la préhistoire jusqu’à nos jours », souligne l’archéologue Nasr Salama, ex-directeur des monuments d’Assouan.

Le musée prend la forme traditionnelle d’un village nubien en grès et en granit rose. Ouvert et unique en son genre, il fut l’un des lauréats du prix Aga Khan d’architecture en 2001.

Il s’étend sur une superficie de 50000 m2 dont 7000 m2 seulement pour l’édifice du musée, et le reste est consacré au parc extérieur et à l’exposition en plein air qui comprend 68 pièces dont des statues colossales et des stèles de diverses dimensions. « Une des pièces maitresses de ce musée est le plus ancien squelette humain jamais découvert. Il remonte à 200 000 ans, découvert en 1982 », souligne Salama .

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique