Voyages > Tourisme >

Le tourisme relève la tête

Dalia Farouq, Lundi, 25 octobre 2021

Le secteur du tourisme se redresse graduellement grâce à l’assouplissement des restrictions sur les voyages et l’accélération de la vaccination dans le monde. Explications.

Les destinations touristiques égyptiennes sont prêtes à accueillir les flux touristiques croissants.

54 millions de touristes ont été recensés à travers le monde en juillet dernier, soit le chiffre le plus élevé jamais enregistré depuis le début de la crise sanitaire en avril 2020. Selon l’Organisation Mondiale du Tourisme (OMT), ce chiffre est un bon signe pour le tourisme mondial. En revanche, on est encore loin des 164 millions de touristes recensés en juillet 2019. Selon le baromètre de l’OMT, c’est une progression de 58 % par rapport aux 34 millions de touristes de juillet 2020. Elle est due à l’accélération de la vaccination et à la levée des restrictions un peu partout dans le monde. « Cette amélioration est due à la réouverture de plusieurs destinations aux voyageurs internationaux, principalement en Europe et aux Amériques ainsi qu’au déploiement des vaccins anti-Covid-19 qui a permis de rétablir progressivement les déplacements en Europe et dans d’autres régions du monde », souligne Zurab Pololikashvili, secrétaire général de l’OMT. D’après un rapport de l’OMT, la plupart des destinations ont connu un rebond en juin et juillet 2021 par rapport à 2020. Cependant, 2021 reste une année difficile pour le tourisme mondial, les arrivées internationales de janvier à juillet étant de 80% inférieures à leur niveau de 2019.

« La confiance en le voyage revient petit à petit. Il existe clairement une forte demande, et de nombreuses destinations commencent à recevoir des visiteurs de manière sûre et responsable », indique le secrétaire général de l’OMT. En termes de perspectives, l’OMT table sur un redressement du tourisme mondial en 2022 mais elle pense que le secteur ne retrouvera ses niveaux d’avant la crise qu’à partir de 2023 ou même 2024.

Reprise du tourisme égyptien

En Egypte, un rebond du mouvement touristique a été aussi recensé en juillet dernier après plus de 18 mois de restrictions de voyages liées à la pandémie du Covid-19. D’après les chiffres du ministère du Tourisme, l’année 2020 n’a attiré qu’un quart des touristes de 2019. Pendant le premier trimestre de 2021, l’Egypte accueillait 300000 touristes par mois. Depuis avril, ce chiffre est passé à un demi-million de visiteurs mensuels. Avec le retour des touristes russes en août dernier, ces chiffres ont encore augmenté. En fait, la Russie a rouvert son espace aérien avec l’Egypte, mettant fin à 6 années d’interdiction.

Selon Saïd Al-Batouti, conseiller économique de l’OMT, le tourisme égyptien connaîtra un rebond en ce qui a trait au nombre d’arrivées durant l’hiver considéré comme la haute saison du tourisme égyptien, surtout après le retour des touristes russes et l’assouplissement des restrictions de voyage vers l’Egypte, notamment par la Grande-Bretagne et l’Italie. « Cela va encourager les touristes des autres pays à opter pour l’Egypte en tant que pays sûr », se félicite Al-Batouti. Il ajoute que la vie a repris son cours en Europe et les taux de vaccination sont très élevés dans la plupart des pays, ce qui est un bon indice pour le retour du tourisme en Egypte, car 80% du tourisme égyptien vient de l’Europe. « La demande sur l’Egypte a commencé à croître sur les marchés européens, ce qui va se traduire à partir du mois de novembre par des flux », affirme Al-Batouti. Il estime qu’à partir de 2022, les arrivées touristiques en Egypte connaîtront une hausse de 60%. Ahmad Magdi, guide touristique, pense aussi que le tourisme reprend en Egypte. Les taux d’occupation des hôtels sont de plus en plus élevés, que ce soit au Caire ou dans les différents sites touristiques. « Je pense que la situation s’améliorera davantage en hiver, surtout avec l’accélération de la vaccination. Le monde est maintenant convaincu que la vie doit continuer en prenant les précautions nécessaires », conclut Magdi .

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique