Tourisme > Voyages >

Le tourisme au service du développement

Dalia Farouq, Mercredi, 03 octobre 2012

La 30e édition a été célébrée en Egypte avec une série de festivités et d’idées écologiques, avec un seul objectif en vue : propulser le développement durable.

Tourisme
Les touristes ont reçu un accueil spécial lors de la Journée mondiale du tourisme.

L’Egypte vient de célébrer cette semaine la Journée mondiale du tourisme sous le thème « Tourisme et énergie durable : propulser le développement durable », choisi par l’Organisation Mondiale du Tourisme (OMT). A l’occasion, toutes les régions touristiques en Egypte ont vécu au rythme d’un programme de festivités riche et varié dont le démarrage a été amorcé par une conférence au jardin d’Al-Azhar avec la participation d’experts et de professionnels du tourisme, de l’énergie et de l’architecture. « L’objectif de cette session est d’inciter les acteurs du tourisme égyptien à recourir à l’utilisation des énergies alternatives, afin de réduire leur dépendance vis-à-vis des énergies conventionnelles et de contribuer ainsi à la préservation de l’environnement », assure le ministre du Tourisme Hicham Zaazoue. Et d’ajouter que le thème choisi cette année par l’OMT va de pair avec la déclaration des Nations-Unies de l’année courante déclarée comme « année internationale de l’énergie durable pour tous ».

L’Egypte est sur la voie d’appliquer des mesures qui réalisent ces objectifs comme l’initiative Green Charm qui vise à transformer plus de 90 % des établissements touristiques de la ville de Charm Al-Cheikh qu’il s’agisse d’hôtels, restaurants, cafés, etc. en établissements verts respectant les normes écologiques internationales. Cette initiative contribue non seulement à protéger l’environnement, mais également à accroître le rendement économique des entreprises touristiques et à créer des emplois puisque, d’ici quelques années, les établissements verts seront un mot-clé dans le choix du touriste pour la destination où il préfère passer son séjour. « L’initiative Green Charm n’est pas la première de l’Egypte, le ministère a créé récemment une unité pour le tourisme vert qui a pour rôle de porter les établissements touristiques à respecter les normes écologiques et d’appliquer des sanctions rigoureuses envers toute infraction à cet égard », explique Mahmoud Al-Kayssouni, conseiller du ministre du Tourisme pour le tourisme écologique. Il ajoute que même pour la nouvelle classification des hôtels égyptiens connue sous le nom de NN (nouvelles normes), les normes écologiques sont prises en considération. « J’invite l’ensemble des acteurs du tourisme à jouer pleinement leur rôle dans la préservation de l’environnement, afin de placer le tourisme au cœur des économies du futur fondées sur une énergie propre, gage d’un développement humain durable, ainsi que d’accélérer leur transition vers des technologies novatrices à faible taux d’émission au profit de solutions énergétiques durables », renchérit le ministre du Tourisme.

Des célébrations partout

La célébration de la Journée mondiale du tourisme avait un aspect populaire cette année. Toutes les grandes destinations touristiques avaient prévu des programmes d’animation et de loisirs à l’adresse des touristes. Dans tous les aéroports égyptiens, les touristes ont été accueillis avec des fleurs et des souvenirs pharaoniques. « On a voulu que la Journée mondiale du tourisme soit fêtée à travers un accueil spécifique qui marque une telle journée et qui reflète l’hospitalité du peuple égyptien », souligne un responsable au ministère du Tourisme.

Ce n’est pas tout. De Charm Al-Cheikh à Hurghada jusqu’à Louqsor et Assouan, des carnavals et des danses folkloriques ont été organisés dans les rues. Des festivités culturelles et musicales présentées par des troupes de l’Opéra égyptien ont été au rendez-vous avec les touristes au théâtre romain de Charm Al-Cheikh. « On célèbre à Charm, la ville du tourisme par excellence, la Journée mondiale du tourisme qui est destinée à célébrer un secteur qui est aujourd’hui l’un des secteurs les plus puissants et les plus prometteurs de l’économie mondiale », souligne Khaled Fouda, gouverneur du Sud-Sinaï qui avait accueilli les touristes avec des fleurs et des souvenirs à l’aéroport international de Charm Al-Cheikh. « C’est une occasion formidable, à travers les multiples événements organisés non seulement à Charm mais dans toute l’Egypte, de mettre un coup de projecteur sur le rôle économique et social du tourisme et d’envoyer un message au monde entier que l’Egypte ouvre grand ses bras pour accueillir ses touristes », conclut le gouverneur du Sud-Sinaï. A travers toutes ces festivités, l’Egypte confirme son engagement de placer le tourisme au service du développement durable.

Mots clés:
Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique