Tourisme > Tourisme >

Voyages en bref

Mardi, 23 février 2021

Egypte

Restauration d’un monument historique

Dans le cadre du plan de restauration et de développement des sites et des éléments archéologiques du Caire islamique initié par le ministère du Tourisme et des Antiquités, le Conseil Suprême des Antiquités (CSA) a lancé un projet de réhabilitation du sabil (fontaine) du prince Sheikho dans la région de Hattaba, tout près de la Citadelle de Salaheddine.

Osama Talaat, chef du secteur des antiquités islamiques, coptes et juives au CSA, a expliqué que les travaux de restauration comprenaient le nettoyage mécanique des pierres de la façade du sabil et la mise en relief des inscriptions et des décorations. Taillé dans la roche au bord de la colline sur laquelle est construite la Citadelle de Salaheddine, le sabil de Sheikho est unique en son genre. Construite par le prince Sheikho Al-Omari Al-Nassiri en 1354, cette fontaine isolée est l’un des rares exemples dans le style des sabils qui sont généralement attachés à une mosquée, une école ou un établissement religieux ou civil.

Tourisme

Charm-Al-Cheikh a été choisie comme la meilleure destination touristique en 2021. Le journal italien Communicati Stampa a publié un sondage réalisé par l’agence de tourisme et de voyages Astrolabe, qui affirme que la ville de Charm Al-Cheikh est l’une des destinations les plus célèbres et les plus populaires. Elle invite les touristes italiens à y passer des vacances durant lesquelles ils vivront une expérience unique.

Découverte

Angleterre

Une équipe d’archéologues a découvert une colonie, une villa romaine et de nombreux objets de la vie quotidienne remontant à l’âge de fer sur un site antique du comté d’Oxfordshire, dans le sud-est de l’Angleterre. Les restes de plus d’une douzaine de rotondes datant de 400 à 100 av. J.-C. et une énorme villa romaine construite entre la fin du IIIe et le début du IVe siècle ont enthousiasmé les chercheurs. Lisa Westcott Wilkins de Digventures, une société de recherches archéologiques, a confié à un journal britannique que c’était une découverte « étonnante ». « A chaque mise au jour, nous réfléchissions à la façon dont les gens vivaient à cette époque et la manière dont ils ont pu utiliser leur espace, c’est ce qui est le plus excitant pour moi », souligne-t-elle.

France

Durant des fouilles archéologiques, qui ont été menées sur la place Molière à Angers, les fondations d’une ancienne poissonnerie et d’un cirque-théâtre ont pu être mises au jour. Avant de laisser la place au chantier du tramway, les archéologues de l’Institut National de Recherches Archéologiques Préventives (INRAP) ont travaillé pendant plus d’un mois. Sans surprise, leurs investigations ont permis de révéler les fondations de deux anciens bâtiments publics : une poissonnerie et un cirque-théâtre. Selon l’INRAP, la poissonnerie a été construite en 1831 par l’architecte Ferdinand Lachèse. Ce bâtiment conséquent d’au moins 30 mètres de long fut détruit en 1866. L’endroit n’est pas resté vide longtemps. Après l’incendie du Théâtre du Ralliement, un cirque-théâtre, également connu sous le nom de Théâtre national, est construit sur le même site en 1866. C’est en raison de la présence de cet établissement que la place prendra le nom de Molière en 1893.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique