Tourisme > Tourisme >

voyages en bref

Mardi, 19 janvier 2021

Egypte

Tourisme

Selon un rapport publié par CNN Travel, l’Egypte est parmi 21 desti­nations recommandées pour les vacances hivernales. L’Egypte est venue en cinquième place après l’Antarctique, le Canada, Disney et Dubaï. Le rapport montre comment l’Egypte jouit de divers endroits culturels et balnéaires. Il parle égale­ment du Grand Musée égyptien, de sa vaste superficie et de sa concep­tion architecturale, décrivant son ouverture comme un événement très important.

Exposition

Le ministère égyptien du Tourisme et des Antiquités a donné son accord à la tenue de l’exposition « Ramsès et l’or des pharaons » de novembre 2021 à janvier 2025 dans plusieurs villes des Etats-Unis, au Royaume-Uni et en France. La collection sera ainsi exposée à Houston, à San Francisco, à Boston, à Londres et enfin à Paris. Avec l’or comme thème principal, l’exposition réunira les pièces les plus prestigieuses des pha­raons. Parmi elles, la statue de Khephren de l’Ancien Empire (2522-2496 av. J.-C.), qui est la plus ancienne statue en or pur à l’effigie du roi. Une autre pièce majeure est une bague de la XVIIIe dynastie, por­tant une inscription à l’effigie de la reine Néfertiti. La bague n’a pas été conçue pour un pharaon, mais sa valeur réside dans son matériel. Les visiteurs de l’exposition pourront en outre admirer des représentations d’Hathor, déesse de l’amour et de la beauté.

Chaînes de YouTube

L’égyptologue française Amandine Marshall a créé ToutankaTube et NefertiTube, pour chasser les idées reçues qui peuplent la toile au sujet de l’Egypte Antique. Des vidéos qui vulgarisent de façon ludique des sujets scientifiques, parce que l’Egypte et son histoire fascinent tou­jours autant. Découvrir et comprendre l’Egypte grâce à une information scientifique vérifiée et rigoureuse, tel est le souhait de la chercheuse Amandine Marshall, grâce à une for­mule plus « dépoussiérée » et moins académique. Emerveillée par la richesse du contenu dont regorge YouTube au sujet de la civilisation égyptienne, mais aussi déstabilisée par les informations erronées, la cher­cheuse et égyptologue toulousaine Amandine Marshall s’est lancée dans la création de ces deux chaînes pour traquer les idées reçues.

Archéologie

Une délégation de l’Institut néer­landais du Caire s’est rendue au gou­vernorat de Minya, en Haute-Egypte, afin de commencer un projet de déve­loppement des services touristiques dans la zone archéologique de Béni Hassen et d’inspecter le Musée d’Akhénaton, pour discuter de la meilleure gestion de ses bazars et ses cafétérias. Le projet consiste à mettre en place des panneaux explicatifs et indicatifs sur le parcours de la visite, ainsi que sur les règles de sécurité et d’autres informations utiles pour les visiteurs, en plus de préparer des bro­chures multilingues. A noter que Béni Hassan est l’une des zones archéolo­giques les plus importantes du gou­vernorat de Minya. Elle compte 39 tombes remontant au Moyen Empire, dont 4 sont ouvertes au public et ren­ferment des peintures murales mon­trant des scènes de la vie quotidienne, des sports et des danses acrobatiques et rythmiques.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique