Tourisme > Tourisme >

Le retour du tourisme intereuropéen

Dalia Farouq, Lundi, 08 juin 2020

Après près de trois mois de confinement, plusieurs pays ont décidé de rétablir le tourisme et d’inviter les touristes à passer les vacances d’été chez eux

La Grèce était le premier pays à annoncer la reprise des voyages suivie par l’Espagne, le Portugal, l’Italie et la France. Cependant, certains pays pourraient appliquer des restrictions comme la France, qui limite les voyages au niveau intereuropéen. Même chose pour la Grèce, qui reprendra le tourisme dès le 15 juin avec des vols en provenance de plusieurs pays de l’UE uniquement. Selon l’Office national hellénique du tourisme, tous les visiteurs seront soumis à un test à leur arrivée, et doivent passer une nuit dans un hôtel désigné dans l’attente de leurs résultats. Seuls les voyageurs déclarés positifs seront soumis à une quarantaine. D’autres pays ont décidé d’appliquer une quarantaine pour tous les voyageurs, comme le Royaume-Uni, qui a annoncé la mise en place d’une quatorzaine obligatoire pour les voyageurs arrivant de l’étranger à partir du 8 juin.

L’Autriche et l’Allemagne prévoient de rétablir, à partir du 15 juin, la libre circulation à leur frontière commune. Cet assouplissement permettra notamment les voyages d’affaires et les visites familiales.

Pour sa part, l’Organisation Mondiale du Tourisme (OMT) a dernièrement constaté un léger assouplissement des restrictions sur les voyages mises en place dans le monde en réponse à la pandémie du Covid-19. L’agence onusienne a indiqué dans un communiqué qu’elle surveillait l’évolution de la situation pour 217 destinations du tourisme international et qu’à partir de la fin du mois de mai, plusieurs pays avaient assoupli leurs restrictions sur les voyages de tourisme international, tandis que d’autres « sont engagés dans des discussions majeures sur la réouverture des frontières». Au total, 75% des destinations continuent de fermer leurs frontières aux touristes internationaux, a ajouté l’OMT.L’organisation a aussi souligné l’importance du tourisme international dans la promotion d’une croissance économique durable. « L’assouplissement opportun et responsable des restrictions sur les voyages aidera à garantir que les nombreux bénéfices sociaux et économiques du tourisme feront leur retour de manière durable. Cela contribuera aux moyens de subsistance de plusieurs millions de personnes dans le monde », a affirmé le secrétaire général de l’OMT, Zurab Pololikashvili. Ce secteur est, en effet, un moteur de développement durable et un pilier des économies. L’OMT souligne le besoin de vigilance, de responsabilité et de coopération internationale pendant que le monde se rouvre progressivement, a-t-il poursuivi

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique