Tourisme > Voyages >

Al-Sayed Amer : « Le nombre de visiteurs baisse de jour en jour »

Nasma Réda, Mardi, 09 juillet 2013

Entretien avec Al-Sayed Amer, directeur du Musée du Caire.

Al-Sayed Amer
La sécurité a été renforcée autour du Musée égyptien pour éviter les pillages.

Al-ahram hebdo : Comment le musée s’est-il préparé à d’éventuelles attaques ?

Al-Sayed Amer : Depuis les tentatives de pillage qu’a subies le Musée du Caire lors de la révolution du 25 janvier 2011, nous avons pris toutes nos précautions. Avant le 30 juin, nous avons posé des caméras de surveillance supplémentaires, afin de pouvoir surveiller les salles et les couloirs. Nous avons aussi renforcé les murs extérieurs et intérieurs par des fils en fer, surtout derrière le musée. De plus, un nouveau système d’éclairage a été installé pour faciliter la surveillance.

— Ces mesures sont-elles suffisantes ?

— Bien sûr. Il ne faut pas oublier la présence de la police, de l’armée et des activistes qui ont toujours joué un rôle important dans la protection du musée. Ce sont les révolutionnaires qui avaient protégé le musée lors de la révolution du 25 janvier et avaient fait des chaînes humaines devant les portes. Toutes les mesures sont prises pour assurer la sécurité de nos visiteurs sur place et nous suivons quotidiennement l’évolution de la situation. Et nous avons mis en place un plan alternatif pour la sortie des visiteurs en cas d’attaque.

— Croyez-vous que les manifestants puissent protéger le musée ?

— J’en suis certain. Les manifestants d’aujourd’hui sont conscients de l’importance de notre patrimoine culturel et ils savent que le tourisme est une source essentielle pour l’économie du pays. Le 30 juin, ce sont les jeunes révolutionnaires qui ont ouvert le trajet aux autobus qui se rendaient au Musée du Caire.

— Quel message voulez-vous faire passer aux gouvernements qui ont appelé leurs citoyens à annuler leur voyage en Egypte ?

— Je dis juste le contraire. Soyez les bienvenus. Tous les sites touristiques sont ouverts. Le Musée du Caire ouvre ses portes de 9h jusqu’à 16h. La place Tahrir est sécurisée et, en général, elle ne se remplit de manifestants qu’après ces horaires. Alors, pas d’inquiétude !

— Mais le 4 juillet dernier, les manifestants pro-Morsi ont attaqué Tahrir à quelques pas du musée …

— Cela s’est passé le soir après les horaires de clôture.

— Envisagez-vous de fermer le site en cas de perturbations ?

— Les manifestations ne nécessitent pas la clôture des sites touristiques. Au moindre danger, j’ordonne de fermer le musée tôt.

— Les manifestations ont-elles eu un effet sur le nombre de visiteurs du musée ?

— Certainement. Le nombre de visiteurs baisse de jour en jour, je ne le nie pas. Le 28 juin, on a dénombré 800 visiteurs, mais depuis, leur nombre a significativement baissé pour arriver à une moyenne de 200 visiteurs par jour. Je suis certain que le jour où la stabilité reviendra, le nombre de visiteurs remontera facilement.

Mots clés:
Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique