Tourisme > Tourisme >

Le tourisme reprend son envol

Dalia Farouq, Mardi, 25 septembre 2018

Selon l’Organisation Mondiale du Tourisme (OMT), les arrivées touristiques internationales en Egypte ont augmenté de 41 % au cours du premier semestre 2018. De quoi encourager les responsables du secteur à poursuivre leurs efforts de promotion.

Le tourisme reprend son envol
L’Egypte regagne peu à peu son statut touristiques de premier plan.

Selon le dernier rapport de l’Organisation Mondiale du Tourisme (OMT) relatif au bilan des activités du secteur touristique au niveau mondial, le nombre d’arrivées de touristes internationaux en Egypte a augmenté de 41 % au cours du premier semestre 2018, en comparaison avec l’année dernière. Le rapport place l’Egypte parmi les destinations touristiques mondiales les plus en vogue et susceptibles d’évoluer davantage dans les années à venir, surtout qu’elle affiche une croissance impressionnante en pourcentage pour ce qui est des arrivées touristiques internationales.

Avec ces chiffres prometteurs, l’Egypte regagne son statut de destination touristique de premier rang et prisée par les touristes venant des quatre coins du monde. Selon les statistiques du ministère du Tourisme, 5,061 millions de touristes ont visité l’Egypte au cours du premier semestre 2018, alors que l’année dernière avait enregistré seulement 3,6 millions de visiteurs. Sur le plan des recettes, les chiffres témoignent eux aussi de la hausse, puisqu’ils ont bondi de plus de 77 % au cours du premier semestre, atteignant 4,7 milliards de dollars, contre 2,7 milliards pendant la même période de l’année dernière.

« Après les chiffres positifs enregistrés par le secteur du tourisme égyptien en 2017, qui a connu une hausse de plus de 53 % par rapport à 2016, le premier semestre de cette année vient confirmer la véritable reprise du secteur. Le retour des flux touristiques en Egypte est synonyme de retour de la confiance en Egypte en tant que destination touristique aussi belle que sûre », se félicite Adel Zaki, membre de la Chambre de tourisme. Il prévoit que ces chiffres se consolideront encore davantage, surtout que les réservations pour la saison d’hiver, qui commence au début du mois d’octobre, sont tout aussi prometteuses. Selon Zaki, la plupart des grandes agences de voyage internationales, telles que Thomas Cook, FTI ou TUI, ont commencé à intensifier leurs activités de voyagistes en lien avec les destinations balnéaires égyptiennes, notamment Charm Al-Cheikh, Hurghada et Marsa Alam, pour la saison 2018-2019.

Les Allemands, les visiteurs les plus nombreux

Parmi les différentes nationalités visitant l’Egypte, les Allemands arrivent en tête. Près de 786 000 touristes allemands sont venus en Egypte au cours du premier semestre, ce qui équivaut à une hausse de 56 % en comparaison avec le premier semestre 2017. Selon Ahmad Choukri, tour-opérateur travaillant avec le marché allemand, le nombre de touristes allemands devrait dépasser le million cette année, surtout si l’on prend en considération les dernières nouvelles de la plus grande agence de voyage allemande, TUI, qui vient d’annoncer dans un communiqué qu’elle compte augmenter ses voyages à destination de l’Egypte de 20 % et instaurer des vols directs à destination de Louqsor à partir de novembre 2018. Cela représente un soutien direct pour le tourisme culturel en Egypte. « En outre, dans le rapport sur le Top 10 des destinations prisées par les touristes allemands et publié par TUI, Hurghada est arrivée à la 8e place. En fait, les touristes allemands sont des amateurs de stations balnéaires et d’activités nautiques, surtout la plongée en mer Rouge, à Hurghada ou à Marsa Alam », indique Choukri.

Les touristes allemands ne sont pas les seuls à enregistrer une forte croissance en 2018, puisque les marchés européens en général représentent près de 60 % des marchés pourvoyeurs de touristes en Egypte. Ils ont enregistré une hausse de 59 % au cours des six premiers mois de l’année par rapport à la même période de l’année dernière, avec plus de 3 millions de touristes. Les touristes ukrainiens sont venus en deuxième place, avec 545 000 visiteurs. Quant aux touristes britanniques, leur nombre a lui aussi augmenté, et ce, en dépit de la suspension des vols britanniques à destination de Charm Al-Cheikh. Près de 205 000 touristes britanniques sont venus en Egypte, soit une hausse de 36 % en comparaison avec l’année dernière. Pour sa part, Adel Abdel-Razeq, propriétaire d’une agence de voyage, souligne que cette reprise devrait encourager les responsables du secteur à poursuivre leurs plans de promotion, campagnes de publicités et de relations publiques et, surtout, les campagnes lancées sur les réseaux sociaux, qui sont devenues un outil de premier rang pour la promotion du tourisme partout dans le monde. « Si la croissance des arrivées touristiques en Egypte continue pendant l’hiver, le secteur pourrait réaliser environ 9 milliards de dollars de recettes au total cette année, avec près de 10 millions de visiteurs », conclut Abdel-Razeq.

Mots clés:
Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique