Tourisme > Voyages >

Le Musée copte commémore la Sainte Famille

Doaa Elhami, Mardi, 31 mai 2016

Ce mercredi, l’Egypte commémore l’entrée de la Sainte Famille sur son territoire. A cette occasion, le Musée copte expose différents objets en rapport avec ce périple.

Le Musée copte commémore la Sainte Famille
Une particularité d'une icône. (Photo : Musée copte)

« La Sainte Famille en Egypte ». C’est le titre de l’exposition tenue au Musée copte pour commémorer l’entrée de la Sainte Famille en Egypte. Inaugurée par le ministre de la Culture ce mercredi, l’exposition qui dure un mois comprend quelques pièces qui retracent l’itinéraire de la Sainte Famille. Elles remontent à différentes époques. Parmi ces pièces se trouve une icône datant du XVIIIe siècle et représentant la Vierge Marie à dos d’un cheval blanc, devancé par saint Joseph avec Jésus sur son épaule et tenant une bride dans sa main droite. « C’est une scène rare. En général, l’enfant est toujours emmené par sa mère, mais cette icône le montre protégé par Joseph », explique Hani Zarif, directeur du centre d’information au Musée copte et l’un des organisateurs de l’exposition. Autre particularité de cette icône est que la scène est surmontée d’une inscription en arabe annonçant le retour de la Vierge en Egypte. D’après Zarif, cette scène incarne le retour de la Sainte Famille dans la capitale égyptienne après un long séjour à Moharraq en Moyenne-Egypte. Joseph y est représenté comme une vieille personne dont le visage est plein de rides. Jésus tourne la tête vers sa mère, symbolisant ainsi l’évolution de la perception de l’enfant. La physionomie de la Vierge est plus mûre dans cette icône que dans d’autres déjà connues. Les têtes des trois personnages sont auréolées d’un jaune doré symbolisant l’éternité. En bas de l’icône, on peut lire : « Seigneur, souvenez-vous du royaume céleste de celui qui travaille dur ». D’après Hani Zarif, cette phrase est fréquemment rencontrée sur les icônes à la place de la signature des artistes. Elle reflète l’abnégation du peintre et son espoir d’obtenir, avec cette oeuvre, la satisfaction de Dieu.

Outre cette icône, il y a un tissu carré en laine de 30 cm de dimension qui date du VIIe siècle, sur lequel il y a une représentation de la Sainte Famille. « C’est la première fois que le sujet du trajet de la Sainte Famille est évoqué sur une étoffe », commente l’expert Hani Zarif. L’étoffe montre la Vierge à dos de cheval tenant l’Enfant Jésus. Derrière elle se trouvent deux personnes. « Il s’agit peut-être de Joseph et Salomé, qui aidait la Vierge. Ils la protégeaient pendant le parcours en Egypte », explique l’expert. La scène se trouve dans un petit carré décoré de différents motifs. Selon Hani Zarif, cette étoffe, peu connue des experts, mérite d’être étudiée. « L’exposition est une bonne occasion de mettre en avant les trésors inconnus du Musée copte comme cette étoffe », conclut-il.

Lien court: