Tourisme > Voyages >

L’aéroport du Caire inaugure un mini-musée

Nasma Réda, Lundi, 14 décembre 2015

Le ministre des Antiquités, Mamdouh Al-Damati, et le ministre de l’Aviation civile, Hossam Kamal, ont inauguré cette semaine un musée des antiquités égyptiennes à l’aéroport du Caire.

L’aéroport du Caire inaugure un mini-musée

Le ministre des Antiquités, Mamdouh Al-Damati, et le ministre de l’Aviation civile, Hossam Kamal, ont inauguré cette semaine un musée des antiquités égyptiennes à l’aéroport du Caire. « Une quarantaine de pièces antiques ont été soigneusement sélectionnées, provenant des trois grands musées d’Egypte pour être exposées dans ce nouveau musée », a déclaré Elham Salah, directrice du secteur des musées au ministère des Antiquités. Le scribe égyptien, symbole de l’Egypte, est la pièce maîtresse accueillant les visiteurs.

« Y sont exposées 21 pièces provenant du Musée du Caire, datant de l’époque pharaonique et celle gréco-romaine, 12 du Musée d’arts islamiques et 8 du Musée copte », précise Elham Salah. Un comité d’archéologues s’est chargé du choix des pièces dans l’objectif de mettre en relief les grandes étapes de la civilisation égyptienne.

Si la civilisation égyptienne ne peut pas être réduite à une quarantaine de pièces, selon le directeur du secteur des musées, « chaque pièce illustre une scène de vie en Egypte à travers les siècles. Par exemple, le mode de vie des pharaons est illustré à travers une pièce en bois remontant au Moyen Empire, qui montre les travaux quotidiens de la fabrication du pain et de la bière. Une autre pièce, de la IVe dynastie, découverte à Saqqara, montre une famille, père, mère et enfant. Ces pièces, provenant du Musée du Caire, représentent l’ère pharaonique qui prend la plus grande part du musée. Celles provenant du Musée de Bab Al-Khalq mettent l’accent sur l’art islamique, et les pièces du Musée copte illustrent l’art et l’architecture coptes, ainsi que le rôle des églises à l’époque ».

L’aéroport du Caire inaugure un mini-musée

Ce musée cherche à donner un bref aperçu de l’histoire de l’Egypte pour les passagers en escale. Au départ, « il a fallu choisir la salle. Les autorités à l’aéroport nous ont réservé un espace d’environ 30 m2 juste en face de la salle de transit, accessible aux passagers du Terminal 3 », précise Waad Abdel-Aal, directeur du département des projets au ministère des Antiquités. Il faudra toutefois dépenser 25 L.E. pour accéder à cette salle ouverte 24h sur 24. Si elle s’avère fructueuse, l’expérience pourrait être renouvelée à Louqsor et à Charm Al-Cheikh.

Lien court: