Tourisme > Voyages >

Bokova à Al-Azhar

Mardi, 19 mai 2015

Bokova à Al-Azhar

Lors de sa rencontre avec le Grand imam d’Al-Azhar, Ahmad Al-Tayeb, la patronne de l’Unesco a souligné l’importance fondamentale du savoir et de l’éducation des jeunes pour vaincre l’extrémisme. « Je crois que l’Unesco et Al-Azhar partagent la même ambition — celle d’avoir une jeunesse instruite qui connaisse d’autres cultures, qui respecte sa propre religion, mais aussi celle des autres. Al-Azhar a pris des initiatives notables à cet égard, et je suis déterminée à renforcer notre coopération dans ce domaine ».

« La destruction des antiquités est contraire à l’islam. L’islam est présent en Egypte depuis quatorze siècles et n’a jamais prôné la destruction des monuments. Al-Azhar existe depuis plus de dix siècles, et aucun de ses savants n’a jamais légitimé la destruction du patrimoine culturel », a déclaré à son tour Al-Tayeb. Ce à quoi a répondu Bokova, soulignant qu’elle ne pouvait pas « imaginer l’Egypte sans les Pyramides, la Vallée des rois, ou des reines (...) ou sans le Karnak ».

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique