Economie > Economie >

Booster l’investissement français

Amira Doss, Mardi, 15 novembre 2016

Al-Ahram Hebdo organise le 22 novembre une conférence sur l’investissement français en Egypte. Objectif: Examiner les moyens de relancer ce secteur d’une valeur de 4 milliards d’euros.

Booster l’investissement français

Dalia Khorshid
Dalia Khorshid
« Investissements français en Egypte: Opportunités et défis ». C’est le titre de la conférence économique organisée par Al-Ahram Hebdo qui se tiendra mardi 22 novembre au siège de la Fondation Al-Ahram. La conférence sera inaugurée par Ahmad Al-Sayed Al-Naggar, PDG d’Al-Ahram, en présence d’André Parant, ambassadeur de France en Egypte, et Mahmoud El-Kayssi, co-président de la Chambre de commerce et d’industrie française en Egypte.

La conférence discutera de l’avenir des investissements français sur le marché égyptien, les moyens de les promouvoir et les mesures nécessaires pour relever les défis auxquels est confronté ce secteur.

André Parant
André Parant

Plusieurs sessions se tiendront dans le cadre de la conférence portant sur des thèmes aussi variés que les succès et les défis des investissements français en Egypte, les enjeux et les perspectives de l’investissement français, l’avenir du secteur financier et d’assurance, les nouvelles opportunités et l’environnement d’investissement en Egypte ainsi qu’une présentation des secteurs les plus prometteurs pour l’investissement sur le marché égyptien.

La ministre égyptienne de l’Investissement, Dalia Khorshid, prononcera une allocution sur les mesures prises pour booster l’investissement et leur impact sur ce secteur ainsi que la relance de l’économie.

De nombreuses figures, hauts responsables et experts économiques assisteront à la conférence, dont Chérif Sami, président de l’Organisme du marché financier, Mohamad Khodeir, président de l’Autorité générale de l’investissement, et Ahmad Kojok, vice-ministre des Finances, Jérôme Baconin, conseiller et chef du service économique de l’ambassade de France en Egypte, Hervé Majidier, co-président de la Chambre de commerce et d’industrie française en Egypte. Les PDG des plus grandes entreprises françaises opérant en Egypte seront également présents et parleront de leurs expériences et leurs attentes par rapport à l’environnement de l’investissement en Egypte.

Mahmoud El-Kayssi
Mahmoud El-Kayssi

Parmi eux: Alexis Moyrand, directeur général de Sanofi Egypte et Soudan, Fouad Younès, président du Conseil des affaires franco-égyptien, Jean-Marc Harion, PDG d’Orange Egypte, François Drion, PDG de la banque Crédit Agricole Egypte, Albert Fuchet, président régional de la compagnie Schneider Electrique, Philippe LeTourneur, directeur d’opérations à la compagnie de transport Poma, Ahmed Wafik, PDG de Saint-Gobain Egypte, Hamed Mabrouk, directeur général de Gras Savoye Wills Egypt, Gilbert Chahine, PDG de la compagnie d'assurrance Axa Egypte, Hani Guéneina, directeur des recherches à Beltone Financials, Husssein Mansi, président exécutif de Lafarge Egypte, Ater Hanoura, directeur exécutif d'Al-Rif Al-Masri, et Bruno Carré, directeur général de Suez Ciment.

En effet, le total des investissements français en Egypte s’élève à 4 milliards d’euros, un chiffre que l’Egypte et la France espèrent augmenter au cours de la prochaine période. Et cette conférence est certes une bonne occasion pour que les deux parties trouvent un terrain d’entente en vue de réaliser cet objectif.

Lien court: