Economie > Economie >

La livre libanaise atteint son niveau le plus bas

Mercredi, 21 septembre 2022

La livre libanaise atteint son niveau le plus bas

La livre libanaise a atteint, lundi 19 septembre, un niveau plus bas face au dollar américain au marché noir, une baisse qui coïncide avec la fermeture des banques, cibles ces derniers jours d’une série de braquages par des clients en colère. Selon des sites web surveillant le taux de change, le dollar s’échangeait le matin à plus de 38 500 livres. Depuis le début de la crise, les banques imposent des restrictions draconiennes inédites, empêchant les épargnants de retirer leur argent, en particulier en devises étrangères. Incapables d’accéder à leur argent en dollars, des clients ont eu recours à des braquages pour réclamer leurs épargnes. Par conséquent, l’Association des banques du Liban a ordonné la fermeture de toutes les succursales pendant trois jours en début de semaine.

Lundi, des dizaines de personnes ont défoncé une porte métallique devant le Palais de justice de Beyrouth pour protester contre la détention de deux personnes impliquées dans des braquages. Par ailleurs, des militants ont bloqué des routes dans la capitale et à Tripoli (nord) pour protester contre la dégradation des conditions de vie. Quatre Libanais sur cinq vivent désormais en dessous du seuil de pauvreté selon l’Onu, une paupérisation accélérée par une inflation à trois chiffres.

Une délégation du Fonds monétaire international est arrivée lundi au Liban après un accord préliminaire qui devrait allouer à ce pays une aide de trois milliards de dollars échelonnée sur quatre ans.

Lien court: