Economie > Economie >

Croissance à la hausse

Amani Gamal El Din , Mercredi, 27 avril 2022

Le FMI a fait des prévisions positives de la croissance en Egypte

Croissance à la hausse

Le Fonds Monétaire International (FMI) a révisé à la hausse les projections de croissance de l’Egypte à 5,9 % dans l’année fiscale 2021-2022 contre 5,6 % prévus dans les révisions de janvier dernier. Cette estimation dépasse celle du gouvernement égyptien qui avait prévu un taux de croissance entre 5,6 et 5,7 %. Mais le FMI prévoit un ralentissement à 5 % en 2022-2023.

Il a également prévu une inflation de 7,5 % en 2022 et une accélération de celle-ci à 11 % en 2023. On projette que la balance du compte courant baisse à 4,3 % en 2022 contre 4,6 % en 2021. Il est prévu que l’emploi atteigne 6,9 % en 2022 et 2023, alors que selon l’Agence centrale pour la mobilisation publique et les statistiques (CAPMAS), le taux d’emploi a atteint 7,4 % en 2021.

Les responsables égyptiens font des rencontres avec les officiels du FMI afin de discuter du contenu du programme d’aide d’urgence que l’Egypte entend percevoir. Le programme est destiné à aider le pays à faire face à l’inflation provoquée par la hausse des prix de la nourriture et de l’énergie suite à la guerre d’Ukraine.

Mohamed Shadi, macro-économiste au Centre égyptien de la pensée et des études stratégiques, prévoit la négociation de deux prêts avec le FMI. Le premier, sans conditions, est destiné à combler le déficit de la balance du compte courant. Il sera de 2,4 milliards de dollars et probablement débloqué le mois prochain. Le deuxième prêt sera conditionné ; d’autant plus que le FMI a des remarques concernant deux points. Le premier est l’environnement des affaires et le deuxième concerne le rôle du secteur gouvernemental dans l’économie égyptienne.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique