International > Afrique >

Dégel dans les relations entre Bamako et Abidjan

Vendredi, 13 janvier 2023

La Côte d’Ivoire a dit vouloir « reprendre des relations normales » avec le Mali après le retour, samedi 7 janvier à Abidjan, de 46 de ses soldats qui étaient détenus à Bamako depuis près de 6 mois.

Dégel dans les relations entre Bamako et Abidjan

 Ces soldats, arrêtés le 10 juillet 2022, accusés d’être des « mercenaires » par le Mali et condamnés à 20 ans de prison, sont rentrés à Abidjan au lendemain de la grâce qui leur a été accordée par le chef de la junte malienne, Assimi Goïta. La Côte d’Ivoire a toujours rejeté qu’ils aient été des mercenaires, les qualifiant d’« otages » et assurant qu’ils étaient en mission pour l’Onu, dans le cadre d’opérations de soutien logistique à la Minusma. Une cérémonie en présence des soldats, de leurs familles et des plus hautes autorités de l’Etat et de l’armée a été organisée après leur retour, au cours de laquelle Alassane Ouattara a dit vouloir « reprendre des relations normales » avec le Mali. « Bien évidemment, maintenant que cette crise est derrière nous, nous pourrons reprendre des relations normales avec le pays frère qu’est le Mali, qui a besoin de nous et dont nous avons besoin également », a-t-il dit.

Lien court: