International > Monde Arabe >

Abbas et Pérès au Vatican

Mardi, 10 juin 2014

Une rencontre historique de prière au Vatican a eu lieu dimanche dernier entre les présidents palestinien, Mahmoud Abbas, et israélien, Shimon Pérès.

Abbas et Pérès au Vatican

Dans un geste inédit, le pape François a lancé cette initiative pour « une invocation pour la paix » dans le Proche-Orient profondément divisé. Même si aucun fruit immédiat n’est attendu pour relancer le processus de paix entre Israéliens et Palestiniens, les deux présidents ont semblé heureux de se retrouver en présence du pape François à la résidence Sainte-Marthe.

Réaliste quant aux fortes tensions entre Palestiniens et Israéliens, le pape a prévenu que ce n’était nullement une « médiation », ce qui serait « une folie », a-t-il dit. Il a simplement exhorté les Palestiniens, et les Israéliens et tous les peuples du Moyen-Orient à faire preuve de « courage » en faveur de la paix.

Les efforts de paix sur le terrain sont dans l’impasse, comme l’ont reconnu Shimon Pérès et Mahmoud Abbas. Le président palestinien a qualifié de « courageuse » l’initiative, estimant dans le quotidien Repubblica que « le rêve de la paix ne doit pas mourir », même si « le pouvoir exécutif en Israël est entre les mains des opposants » aux accords de paix. Le président Pérès, 90 ans, a jugé, lui, que le nouveau gouvernement d’union palestinien est « une contradiction qui ne pourra pas durer très longtemps ». « On ne peut cohabiter au sein d’un même Etat, lorsque l’une des parties est favorable au terrorisme et l’autre y est opposée. On ne peut pas avoir du feu et de l’eau dans la même tasse », a-t-il ajouté.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique