International > Monde Arabe >

Crise syrienne : l’Unicef est alarmée

Lundi, 04 novembre 2013

syrie

Plus de 400 000 enfants syriens réfugiés au Liban ont besoin d’une aide d’urgence à l’approche de l’hiver, a souligné l’Unicef, exhortant la communauté internationale à augmenter son assistance. Ce communiqué de l’agence onusienne pour l’enfance intervient alors que l’afflux de réfugiés exerce une très grosse pression sur des infrastructures libanaises déjà fragiles. Depuis le début du conflit en Syrie en mars 2011, plus de 120 000 personnes sont mortes selon une ONG, et des millions de personnes ont fui leurs foyers. Le Liban, pays de 4 millions d’habitants, est la première terre d’accueil de ces réfugiés avec 805 000 personnes selon l’Onu, dont la moitié sont des enfants. L’émissaire international, Lakhdar Brahimi, a affirmé à Damas que la conférence internationale Genève-2, censée réunir pou­voir et opposition pour trouver une solution politique au conflit en Syrie, n’aura pas lieu si l’opposition n’y participe pas. La Coalition Nationale Syrienne (CNS) de l’opposition doit se réu­nir le 9 novembre en Turquie. Elle est divisée sur une éventuelle participation et réclame des garanties que la conférence aboutira à un départ de Bachar Al-Assad, ce que Damas rejette catégori­quement. Dans le même but, les ministres des Affaires étran­gères arabes et le chef de la CNS, Ahmed Assi Jarba, se sont réunis cette semaine à la Ligue arabe, essayant de trouver une issue pour la participation de l’opposition à cette conférence.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique