International > Monde Arabe >

Syrie : Pressions à l’Onu pour prolonger le mécanisme d’aide transfrontalier

Mercredi, 22 juin 2022

Le secrétaire général de l’Onu, Antonio Guterres, a appelé lundi 20 juin le Conseil de sécurité à renouveler pour un an l’autorisation d’aide humanitaire transfrontalière à la population du nord-ouest de la Syrie, un mécanisme dénoncé par Moscou qui fonctionne sans accord de Damas.

Syrie : Pressions à l’Onu pour prolonger le mécanisme d’aide transfrontalier

 « Bien que l’augmentation de l’assistance à travers les lignes de front ait été une réalisation importante, dans les circonstances actuelles, elle n’est pas à l’échelle nécessaire pour remplacer une réponse transfrontalière massive », a averti Antonio Guterres lors d’une réunion mensuelle du Conseil de sécurité sur la Syrie.

« J’appelle instamment les membres du conseil à maintenir le consensus sur l’autorisation des opérations transfrontalières, en renouvelant la résolution 2 585 pour une période supplémentaire de 12 mois », a-t-il dit. Et d’ajouter : « C’est un impératif moral de répondre à la souffrance et à la vulnérabilité de 4,1 millions de personnes dans la région qui ont besoin d’aide et de protection ». Outre le fait d’apporter une aide humanitaire au nord de la Syrie, « un renouvellement de la résolution facilitera également d’autres projets de réhabilitation rapide » dans le pays, a assuré avant la réunion l’ambassadrice adjointe de la Norvège, Trine Heimerback. Cette allusion à une participation occidentale à un début de reconstruction laisse entendre qu’une prolongation du mécanisme transfrontalier pourrait être proposée à Moscou en échange d’une aide accrue à des projets de relance financés par l’Occident.

Lien court: