International > Monde Arabe >

Mesures punitives israéliennes à Gaza

Mardi, 16 octobre 2018

C’est dans un quasi-silence, voire un désintérêt internatio­nal, qu’Israël continue d’infliger le pire au peuple palestinien. Israël a déjà suspendu cette semaine les livraisons de fioul à la bande de Gaza, censées soulager les maux de ce territoire palestinien sous blocus depuis plus de dix ans et atténuer des mois de tensions.

Mesures punitives israéliennes à Gaza

Pourtant, un accord obtenu par l’Onu et soutenu par les Etats-Unis avait vu la livraison de milliers de litres de fioul payés par le Qatar dans l’enclave palestinienne. Mais le ministre israélien de la Défense, Avigdor Lieberman, a annoncé vendredi 12 octobre l’arrêt « immédiat » de ces livraisons, vitales pour la production d’électricité, après des affrontements qui ont coûté la vie à sept Palestiniens dans la bande de Gaza, le long de la frontière avec Israël. Et ce n’est pas tout. Israël ne compte pas s’arrêter là. Suite à la recru­descence de violence dans la bande de Gaza, le premier ministre israélien, Benyamin Netanyahu, a menacé dimanche 14 octobre d’infliger des « coups très douloureux » au Hamas, qui, selon lui, « n’a apparemment pas compris le message ». « S’il ne cesse pas ses attaques, elles s’arrêteront d’une autre manière, sous forme de coups douloureux, très douloureux », a averti M. Netanyahu lors du Conseil des ministres.

Si Israël trouve des prétextes à Gaza, c’est sans scrupules et au su et au vu de tout le monde qu’il poursuit la coloni­sation en Cisjordanie occupée. Le gouvernement vient de donner son accord à la construction de 31 logements pour des colons juifs à Hébron, une première depuis 2002 dans cette ville de Cisjordanie occupée où des centaines de colons sont installés au milieu de la population palesti­nienne.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique