Semaine du 24 au 30 novembre 2021 - Numéro 1400
Les Pharaons vice-champions du monde
  Avec 8 médailles dont 3 d’or, l’Egypte a réalisé une excellente performance aux Championnats du monde de karaté qui se sont achevés le 21 novembre à Dubaï, aux Emirats arabes unis. Bilan.
Avec 3 médailles d’or, les Pharaons occupent la 2e place aux Mondiaux de karaté.
Avec 3 médailles d’or, les Pharaons occupent la 2e place aux Mondiaux de karaté.
Doaa Badr24-11-2021

Le complexe sportif de Hamdan à Dubaï (Emirats arabes unis) a témoigné d’un événement exceptionnel. Du 16 au 21 novembre, cette grande salle couverte a accueilli les Championnats du monde de karaté. Cette discipline qui, après sa première apparition olympique aux Jeux Olympiques (JO) de Tokyo, veut à tout prix faire partie à nouveau du programme olympique. Les organisateurs ont réalisé une compétition sans faute pour cette édition des Mondiaux qui a vu la participation de quelque 1 054 athlètes représentant 117 pays des 5 continents. Au milieu de ce lot, l’Egypte était représentée par une délégation composée de 22 karatékas. En fait, l’Egypte était parmi les onze pays à avoir disputé ces Mondiaux avec des délégations complètes et une participation dans les 16 catégories au même titre que le Brésil, la Croatie, l’Algérie, la France, l’Iran, l’Italie, le Japon, la Fédération russe de karaté (RKF), l’Espagne et la Turquie.

Les Pharaons vice-champions du monde

Ainsi, l’Egypte, qui a disputé ces Mondiaux en tant que l’une des grandes nations de la discipline dotée de 2 médailles olympiques, a réalisé un nouvel exploit à Dubaï en occupant la 2e place au tableau des médailles des Mondiaux juste derrière le Japon, pays fondateur du karaté. Avec 3 médailles d’or, 2 d’argent et 3 de bronze (8 médailles au total), l’Egypte est vice-championne du monde de cette édition. Avec 4 médailles d’or, 1 d’argent et 2 de bronze (7 au total), le Japon a dépassé l’Egypte et s’est adjugé la première place à l’issue de la dernière compétition après avoir remporté les 2 titres de kata par équipe chez les hommes et les dames. L’Espagne vient derrière l’Egypte au 3e rang, avec 2 médailles d’or et 3 d’argent (5 au total).

Ce n’est pas la première fois que l’Egypte occupe la 2e place au tableau des médailles des Mondiaux de karaté. Aux Mondiaux de 2014, l’Egypte avait réalisé le même exploit en terminant 2e au tableau final des médailles, avec un total de 6 médailles, dont 3 d’or, 2 d’argent et 1 de bronze. Entre 2004 et 2016, l’Egypte s’est toujours classée dans le carré d’or des Mondiaux. Lors des Mondiaux 2016 par exemple en Autriche, l’Egypte avait pointé à la 4e place avec 5 médailles, dont 1 d’or, 2 d’argent et 2 de bronze. Ce n’est qu’en 2018 que l’Egypte a réalisé sa plus mauvaise performance, les Egyptiens avaient terminé alors la compétition à la 17e place, loin derrière les leaders. Avec seulement 3 médailles de bronze. Ainsi, à Dubaï, les Pharaons ont retrouvé leur niveau de leader de la discipline en réalisant un nouvel exploit.

L’exploit

Les vedettes de l’équipe nationale, qui ont permis à l’Egypte de réaliser cet exploit, sont Youssef Emad Badawy (kumité hommes -84 kg), Ahlam Hamdy Youssef (kumité dames -55 kg), Feryal Ashraf Abdelaziz, Sohaila Abouismail, Yasmin Elhawary, Menna Shaaban Okila (kumité dames par équipe).

Youssef Emad Badawy remporte pour l’Egypte son second titre mondial chez les hommes après celui de Magdy Mamdouh aux Mondiaux 2012. Badawy a réalisé un parcours exceptionnel à Dubaï. Au premier tour, il a remporté tous ses matchs pour se classer à la première place de son groupe, puis il a battu en demi-finales le Français Jessie Da Costa, avant de battre en finale Fabian Huaiquiman du Chili.

Chez les dames, c’est la jeune Ahlam Youssef qui a pris la relève de la légende Giana Farouk. Ahlam a fait parler d’elle après son match des demi-finales contre la Russe Anna Chernysheva. Elle a remporté l’or après le retrait de son adversaire en finale, l’Américaine Trinty Allen. « Je n’arrive pas à décrire mes émotions, je suis très heureuse et très fière de ma médaille d’or, j’espère que le karaté sera à nouveau un sport olympique car j’aimerais remporter une médaille olympique et être honorée par le président de la République », déclare la jeune karatéka.

La médaille d’or la plus précieuse de ces Mondiaux est celle de l’équipe kumité dames. Les Egyptiennes ont battu en finale les Françaises, double championne du monde, et cela après avoir battu en demi-finale les Japonaises.

La délégation égyptienne à Dubaï était présidée par Mohamed Eldahrawi, président de la Fédération égyptienne. Et le cadre technique de l’équipe était composé de Mourad Assem, président des équipes nationales, Abdel-Fattah Elnaggar, directeur technique, Hany Keshta, entraîneur kumité dames, Mohamed Abdelrahman, entraîneur kumité hommes, Ebrahim Magdi, entraîneur Kata et Ahmed Elsawy, médecin. Ainsi, la délégation égyptienne a réalisé un résultat inattendu confirmant que le karaté égyptien poursuit son élan mondial même si la discipline ne figure pas aux JO de Paris 2024 et de Los Angeles 2028 l

Le para-karaté égyptien au premier rang

Le para-karaté égyptien au premier rang

Avec 3 médailles d’or, 2 d’argent et 3 de bronze (8 au total), l’Egypte s’est classée à la première place aux Championnats du monde de para-karaté qui se sont déroulés le 21 novembre à Dubaï. L’Egypte a devancé l’Espagne, 2e avec 2 médailles d’or, une d’argent et 2 de bronze (5 au total) et la Hongrie, 3e avec une médaille d’or et une d’argent (2 au total).

Les médaillés d’or sont Salma Allaedin Ebrahim, Ahmed Elbeltagy et Abdelaziz Aboulnaga. Les médaillés d’argent sont Moustafa Hassan et Mohamed Allakany. Les médaillés de bronze sont Rewan Alamir, Nadin Youssef et Fatma Mahmoud

Les médailles égyptiennes

Or :

Youssef Emad Badawy (kumité hommes -84 kg).

Ahlam Youssef (kumité dames -55 kg).

Feryal Abdelaziz, Sohaila Abouismail, Yasmin Elhawary, Menna Shaaban Okila (kumité dames par équipe).

Argent :

Abdalla Abdelaziz (kumité hommes -75 kg).

Menna Shaaban Okila (kumité dames +68 kg).

Bronze :

Ali El-Sawy (kumité hommes -67 kg).

Noha Amr Antar, Aya Hesham, Asmaa Mahmoud (kata dames par équipe).

Yasmin Nasr Elgewily (kumité dames -50 kg).

Tableau des médailles

Pays Or Arg Br tot

1. Japon 4 1 2 7

2. Egypte 3 2 3 8

3. Espagne 2 3 0 5

4. Italie 1 3 5 9

5. France 1 1 2 4

20. Maroc 0 0 1 1


Lien court:

 

Courriel
 
Nom
 
Titre
 
Commentaire