Semaine du 24 au 30 novembre 2021 - Numéro 1400
La corniche
 
La corniche
Rania Abdel-Ati24-11-2021

Le deuxième projet qui distingue Louqsor est celui du réaménagement de la corniche, mené conformément aux directives du premier ministre, Moustapha Madbouli, et fruit d’une coopération entre le gouvernorat de Louqsor, le ministère du Tourisme et des Antiquités, ainsi que l’Organisme de génie des forces armées. La corniche est divisée en deux parties, l’une supérieure et l’autre inférieure. Dans la partie inférieure, se trouve un ancien port entièrement rénové de 1 700 m de long. Les travaux comprennent la rénovation des sols en utilisant du granit et du marbre.

Une vingtaine de murs ont été peints de dessins reflétant les aspects de la ville par des professeurs et des étudiants de la faculté des beaux-arts de l’Université de Louqsor et des ingénieurs originaires de la ville. Les dessins montrent des calligraphies arabes, ainsi que des hommes et des femmes de la Haute-Egypte, sans oublier la nature et ses magnifiques symboles comme les palmiers et les voiliers. Ils montrent aussi des scènes de la vie des Egyptiens à l’époque pharaonique. Il y a aussi des bribes d’images montrant des marchés, des instruments musicaux, des temples comme celui d’Hatchepsout, les excursions royales dans le Nil et les rites funéraires et d’enterrement. Ainsi, la corniche est devenue le lieu de divertissement des habitants de Louqsor et un lieu incontournable pour prendre des photos-souvenirs.

Une passerelle en verre d’une longueur de 18 m et d’une largeur de 5,1 m est en train d’être installée près de l’ancien port où les bateaux sont stationnés. Elle est revêtue de 4 couches de verre transparent anti-brisure pouvant supporter un poids de 800 tonnes.

Des toilettes publiques ont été installées sur la corniche dont une partie est réservée aux personnes ayant des besoins spéciaux. Il y a des bancs et une cinquantaine de pergolas. « Nous avons rénové 6 places de Louqsor, à savoir Marhaba, Sheraton, Khaled Ibn Al-Walid, Al-Mahatta, la place du Commonwealth et celle d’Aboul-Haggag. Selon les instructions du gouverneur de Louqsor, la place Marhaba a été refaite en marbre et en granit et a été dotée d’effets visuels. Elle est devenue la destination préférée des visiteurs qui veulent prendre des photos-souvenirs. Son emplacement est stratégique près de la réplique en 3D et du temple de Louqsor. La place a été également décorée et munie d’espaces verts. Quant aux autres places, elles ont été décorées par les étudiants de la faculté des beaux-arts de Louqsor. L’une des décorations est une réplique du gratte-ciel d’Al-Saa (l’horloge) d’une hauteur de 6 m », affirme Assaad Moustapha, directeur des projets de rénovation de Louqsor.

Une réplique de Ankh (la clé de vie) a été installée sur la place Sheraton et une autre du livre ouvert a été mise sur la place du Commonwealth. Les travaux comprennent également la construction d’un parc pour les enfants d’une superficie de 6 000 m2, comprenant des manèges et des jeux. Ce sont surtout les places des deux temples de Louqsor et de Karnak et les places Marhaba et Aboul-Haggag, Al-Saa (l’horloge), ainsi que celles des chemins de fer qui ont été rénovées. En plus de la corniche et de la route de l’aéroport qui a été élargie et décorée de fleurs.


Lien court:

 

Courriel
 
Nom
 
Titre
 
Commentaire