Semaine du 24 au 30 novembre 2021 - Numéro 1400
Ethiopie : Le conflit se rapproche d’Addis-Abeba
24-11-2021
 
  Le premier ministre éthiopien Abiy Ahmed a dit, lundi 22 novembre, vouloir aller sur le front pour diriger les soldats affrontant les rebelles, alors que le conflit se rapproche de la capitale Addis-Abeba.

« A partir de demain, je serai mobilisé sur le front pour mener les forces armées », a déclaré Abiy Ahmed sur Twitter. La guerre entre les Autorités éthiopiennes et le Front de libération du peuple du Tigré (TPLF) soutenu par l’Armée de libération oromo (OLA), déclenchée le 4 novembre 2020, a fait jusqu’à présent des milliers de morts et déplacé plus de 2 millions de personnes.

Les déclarations du premier ministre interviennent alors que le TPLF affirme progresser vers Addis-Abeba, revendiquant le contrôle de Shewa Robit, ville située à environ 220 km de route au nord-est de la capitale.

A l’issue d’une réunion lundi du comité exécutif du parti au pouvoir, le Parti de la prospérité, sur le conflit en cours, le ministre de la Défense Abraham Belay a déclaré que les forces de sécurité seraient engagées « dans une action différente », sans plus de détails.

Le gouvernement avait déclaré, le 2 novembre, l’état d’urgence sur toute l’étendue du territoire et a appelé les habitants d’Addis-Abeba à s’organiser et à se préparer à défendre la capitale, le conflit dans la région septentrionale du Tigré s’étendant vers le sud et les régions alentour.


Lien court:

 

Courriel
 
Nom
 
Titre
 
Commentaire