Semaine du 17 au 23 novembre 2021 - Numéro 1399
Vodafone Egypt vendu à Vodacom
  Le Sud-Africain Vodacom a racheté Vodafone Egypt contre 3,14 milliards de dollars. Une transaction qui vise à diversifier son portefeuille d’investissement.
La vente de Vodafone Egypt à Vodacom va accélérer la croissance des services financiers du groupe. (
La vente de Vodafone Egypt à Vodacom va accélérer la croissance des services financiers du groupe. (Photo : Reuters)
Gilane Magdi17-11-2021

Le groupe de télécommunications britannique Vodafone a annoncé le 10 novembre dans un communiqué que sa filiale sud-africaine, Vodacom, allait acquérir 55% de Vodafone Egypt. La valeur de la transaction s’élève à 2,7 milliards d’euros (soit 3,14 milliards de dollars). Selon l’accord, 80% du prix de l’offre sera réglé par l’émission d’actions Vodacom Group. La participation du groupe Vodafone dans le groupe Vodacom va donc augmenter de 60,5 à 65,1%. Les 20% restants du prix d’achat seront transférés en espèces. La transaction sera conclue d’ici la fin de cet exercice financier. « Cet accord signifie que Vodafone Group transférera notre participation de 55 % dans Vodafone Egypt à Vodacom Group, notre filiale africaine. La transaction est soumise à l’approbation des autorités réglementaires », affirme le communiqué de presse.

Le groupe britannique Vodafone a entamé ses activités en Egypte en 1998. Il est aujourd’hui le principal opérateur mobile du marché et possède la principale plateforme de paiement mobile du pays, Vodafone Cash. L’opérateur des télécommunications gouvernemental Telecom Egypt détient 44,94% de Vodafone Egypt.

Le groupe Vodafone souligne dans son communiqué les avantages évidents de la transaction pour les trois parties (Vodafone, Vodacom et Vodafone Egypt). « Pour Vodafone, nous simplifions la gestion de nos activités africaines. Vodacom se livre à une autre activité de premier plan sur un marché attrayant, diversifiant davantage son portefeuille et accélérant sa croissance. Vodafone Egypt bénéficiera d’une coopération plus étroite avec Vodacom, lui permettant d’accélérer la croissance des services financiers et d’Internet des objets (IoT) où il existe une grande opportunité de croissance sur le marché égyptien », note le communiqué de Vodafone. Le groupe affirme qu’en tant que partie intégrante de Vodacom, l’entreprise et les collègues en Egypte resteront une partie importante du groupe Vodafone au sens large et la marque Vodafone restera en Egypte.

Selon l’agence britannique Reuters, le directeur général du groupe Vodacom, Shameel Joosub, a déclaré aux journalistes lors d’une conférence que la société pourrait potentiellement chercher à étendre sa nouvelle « super-application » de services financiers numériques Voda Pay sur le marché égyptien

2,7 milliards d’euros La valeur de la transaction


Lien court:

 

Courriel
 
Nom
 
Titre
 
Commentaire