Semaine du 20 au 26 octobre 2021 - Numéro 1395
ESCALES : Saveurs, parfums et couleurs de la cuisine indienne
  La cuisine indienne est connue pour ses parfums et ses saveurs subtiles. Al-Ahram Hebdo vous propose une tournée à Carvin Masala, un restaurant indien de la banlieue du Caire. Un rendez-vous avec l’art culinaire, mais aussi avec la culture et l’histoire indiennes.
Saveurs, parfums et couleurs de la cuisine indienne
(Photo : Yasser Al-Ghoul)
Hanaa Al-Mekkawi 20-10-2021

Arrivé à la fin de la rue Al-Tesseïne, dans la banlieue d’Al-Tagammoe Al-Khamès, à l’intérieur du compound Mivida, garez votre voiture. A quelques pas de là se trouve le restaurant Carvin Masala, spécialisé dans la cuisine indienne. La première partie du nom, « Carvin », est un mélange des prénoms des enfants de Noha, la propriétaire, Carin et Kevin. Quant au mot « Masala », il réfère aux épices indiennes les plus fameuses.

Saveurs, parfums et couleurs de la cuisine indienne
(Photo : Yasser Al-Ghoul)

Dès que l’on entre dans le restaurant, on est accueilli par un grand sourire et des mots chaleureux. On est conduit selon son choix, soit vers la terrasse si l’on désire respirer l’air frais ou à l’intérieur où l’ambiance est plus intime. Dans un décor mélangeant délicatement le contemporain et le classique, très loin des clichés habituels des restaurants indiens, on découvre la gastronomie indienne. Pour ceux qui ne connaissent pas cette cuisine, le menu paraîtra comme un code complexe qui a besoin d’un expert pour le déchiffrer. L’expert c’est le garçon qui se tient près de vous pour vous expliquer la composition de chaque plat et vous aide à faire votre choix et les portions convenables. Dans la liste des hors-d’oeuvre, on a la fameuse samossa. C’est une pâte frite farcie de pommes de terre en purée et de pois chiches. Une texture molle qui a besoin de quelque chose de croustillant. On a alors le papadum, des tranches fines de pommes de terre frites avec des épices. A ne pas rater aussi les cubes de fromage frits (paneer) et couverts de farine. Ce fromage est fait dans la cuisine du restaurant par le chef Natirum. Des sauces à la menthe et des piments sont posés avec ces hors-d’oeuvre afin de leur donner plus de goût. En l’espace de quelques minutes, la table se remplit de couleurs et de saveurs. On déguste alors lentement chaque élément pour savourer son goût inhabituel.

Se faire plasir

Saveurs, parfums et couleurs de la cuisine indienne
(Photo : Yasser Al-Ghoul)

La diversité des mets continue à nous surprendre. Le panier de pain est présenté avec des galettes au goût très panaché. Il y a le parata, le puri, le chappati et le naân cuit dans un four en terre cuite. Il faut faire attention de ne pas se laisser accaparer par les horsd’oeuvre et le pain et de réserver une place pour le reste du menu. Un menu qui représente l’Inde dans toute son authenticité et sa diversité. Impossible de ne pas essayer le biryani, préparation de riz safrané épicé fait avec du poulet ou de l’agneau, des légumes, des crevettes, du fromage et des noisettes. Suivant le conseil du garçon, ce plat peut être partagé entre deux personnes. Et, si vous êtes amoureux des grillades, le tandouri est fait pour vous. Ce sont des morceaux de poulet ou d’agneau, marinés avec des herbes dans des brochettes qu’on plonge dans un four en terre cuite. Les brochettes tandoori sont garnies d’une marinade épicée appelée tikka dont l’odeur et la couleur améliorent grandement le plaisir gustatif. Un autre plat incontournable et très apprécié : le murgh makhni. C’est du poulet désossé grillé ou frit, cuit dans une sauce crémeuse parsemée d’herbes et d’épices. Si on vous demandequelle quantité d’épices vous voulez dans votre plat, réfléchissez bien avant de répondre car cela peut être très très « chaud ». Les végétariens trouveront leur paradis dans la cuisine indienne avec une grande diversité de plats à base de légumes et de sauces onctueuses pleines de senteurs et de saveurs. « Les Indiens végétariens ne mangent pas n’importe où car ils doivent s’assurer non seulement que les plats ne comprennent pas de viande, mais aussi que les ustensiles de cuisine ont été bien lavés et débarrassés de toute trace de viande. C’est ce que nous faisons parfaitement », dit Noha. A Carvin Masala la préparation des plats prend un peu de temps. Vous pouvez profiter de ce temps pour admirer ces chefs-d’oeuvre artistiques qui reflètent la culture indienne. Si vous désirez en savoir plus sur ces pièces, vous pouvez rencontrer Noha. Portant son sari, celle-ci s’occupe personnellement de chaque commande, s’arrête devant chaque table pour demander aux clients leur avis et s’assurer qu’ils sont satisfaits. Elle vous expliquera l’origine de chaque plat ou vous racontera des histoires sur les rites de mariage en Inde. Et si vous avez de la chance, vous pourrez voir un spectacle de danse indienne présentée par des troupes venues d’Inde. Ces spectacles sont organisés à des occasions spéciales. Avant de quitter les lieux, choisissez entre le gulab jaman et le gajar halwa, deux délicieux desserts. Le premier est fait de boules de lait condensé présentées dans un sirop sucré avec de l’eau de rose, et le deuxième est fait de carottes râpées mélangées avec du lait, de la crème et des noisettes. Des délices qui vous permettront d’achever dans la bonne humeur cette expérience unique et authentique.

Les épices, un régal

La cuisine indienne se caractérise par ses épices très riches et variées : curcuma, cumin, coriandre, clous de girofle, noix de muscade, gingembre, poivre, cardamone, cannelle, safran et anis vert. « Leur secret est qu’ils font exploser la saveur », affirme le chef Natirum.

Butter Chicken

Comme son nom l’indique, ce plat est composé de poulet mariné dans une sauce de beurre et de curry. Très populaire à Delhi, ce plat est servi généralement avec du riz.

Liste des ingrédients pour une portion de 4 personnes :

Saveurs, parfums et couleurs de la cuisine indienne
(Photo : Yasser Al-Ghoul)

4 blancs de poulet, 1 oignon, 2 gousses d’ail, 3 cm de gingembre frais, 1 c à soupe de concentré de tomate, 1 boîte de 400 g de tomates concassées ou 4 tomates réduites en purée, 50 gr de noix de cajou, 50 gr de beurre, 1 c à soupe de coriandre en poudre, 1 c à soupe de cumin en grain, 1 c à café de garam massala, 100 ml de crème fraîche, 1 citron, sel et huile végétale.

...

...

...

...

Préparation :

Saveurs, parfums et couleurs de la cuisine indienne
(Photo : Yasser Al-Ghoul)

Coupez le poulet en petites aiguillettes et enrobez-les de la marinade : le concentré de tomates, la moitié de l’ail pressé, la moitié du gingembre râpé, le sel, 2 c à café de garam massala, le jus d’une moitié de citron. Dans une sauteuse, faites revenir l’oignon émincé, le reste de l’ail et le gingembre, laissez cuire 10 min en remuant. Ajoutez le cumin, la coriandre, le paprika, le reste du garam massala en enrobant bien. Versez 1 verre d’eau et laissez évaporer. Ajoutez à cette pâte la tomate concassée et les noix de cajou, 1 grand verre d’eau, couvrez et laissez mijoter à feu doux pendant 20 min. Pendant ce temps, chauffez 2 c à soupe d’huile végétale dans une poêle.

Passez la sauce épicée au mixeur et remettez-la dans la sauteuse avec le beurre et le poulet pendant dix minutes. Ajoutez la crème et servez aussitôt avec de la coriandre fraîche. Bon appétit.


Lien court:

 

Courriel
 
Nom
 
Titre
 
Commentaire