Semaine du 20 au 26 octobre 2021 - Numéro 1395
Une participation arabe remarquable
 
Une participation arabe remarquable
Ola Hamdi20-10-2021

La présence arabe à l’exposition Turathna a été remarquable avec la participation d’exposants du Royaume hachémite de Jordanie et du Soudan. « La participation arabe encourage les échanges commerciaux entre les propriétaires de petites entreprises en Egypte et ces pays et ouvre de nouveaux marchés d’exportation », a déclaré Névine Gamea, ministre du Commerce et de l’Industrie. Les expositions de la Jordanie, qui participe pour la première fois à Turathna, étaient étalées sur deux sections : l’une pour les produits de la mer Morte et l’autre consacrée aux vêtements folkloriques brodés de Jordanie. « Les produits de la mer Morte sont au coeur du patrimoine et de la civilisation jordaniens. Il s’agit également d’une attraction touristique exceptionnelle. Ces produits contiennent 10 fois plus de sels que dans les autres produits, c’est pourquoi ils sont utilisés dans les soins de la peau et du corps. Parmi ces produits, on trouve la boue, les sels, le savon et d’autres produits qui sont utilisés comme traitement aux maladies, notamment l’acné, les taches de rousseur et les champignons », explique Dana Al-Baz, une exposante jordanienne.

Le pavillon du Soudan rayonne pour la deuxième année

Les expositions du pavillon du Soudan, qui participe pour la deuxième fois, sont variées : produits en coton soudanais tissés avec des motifs traditionnels, de l’encens de divers types comme le musc, le bois de santal, l’oseille de Guinée et des parfums soudanais. Il existe également des bijoux soudanais avec des pierres africaines, de l’argent, de l’ivoire et de l’ébène. Il y avait également une variété de sacs, de ceintures et de chaussures en peau de crocodile et de serpent. Pour Sama Osmane et d’autres exposants soudanais, Turathna constitue l’avenir de l’artisanat au Moyen-Orient. « Cette exposition a créé de nouveaux partenariats et idées, que ce soit pour l’Egypte ou le Soudan, et a permis d’échanger les expériences entre les deux peuples frères », conclut Sama.


Lien court:

 

Courriel
 
Nom
 
Titre
 
Commentaire