Semaine du 6 au 12 octobre 2021 - Numéro 1393
Les Pharaons face au défi libyen
  C’est sous la houlette du nouveau technicien portugais, Carlos Queiroz, que la sélection d’Egypte affronte la Libye les 8 et 11 octobre. Un tournant décisif dans les qualifications à la Coupe du monde 2022.
Les Pharaons face au défi libyen
Karim Farouk06-10-2021

Quelle équipe nous présentera Carlos Queiroz dans son premier match officiel aux commandes des Pharaons ce vendredi 8 octobre contre la Libye en qualification à la Coupe du monde ? Celle qui a peiné contre l’Angola 1-0 et le Gabon 1-1 ou une version améliorée qui peut faire rêver ? « Il n’y a pas de révolution en foot, donc, je ne suis pas là pour le faire. Je suis désolé de le dire mais nous devons beaucoup travailler pour nous améliorer et atteindre notre rêve. Mais notre système et notre méthode seront les mêmes, nous jouons pour la victoire quelles que soient les conditions », a dit Queiroz pour ménager les expectatives.

On ne peut pourtant pas trop rêver, surtout que le technicien portugais a été nommé à la barre le 8 septembre dernier en succession à Hossam Al-Badri et le voilà face à des confrontations décisives contre la Libye les 8 et 11 octobre. Queiroz a profité d’un petit espace de temps pour tester certains éléments face au Liberia 2-0 le jeudi 30 septembre. « Ce n’est pas le résultat qui importe aujourd’hui. Je voulais voir la réaction des joueurs face aux nouvelles méthodes et leur performance sur le terrain », a dit l’ancien sélectionneur du Portugal et de la Colombie lors de la conférence de presse qui a suivi le match.

Dans l’expectative

Mais face à la Libye, seul le résultat compte. Les Pharaons, bien qu’invaincus lors de ces qualifications, ont perdu leur charme et se sont trouvés relégués à la deuxième place du groupe avec 4 points derrière le voisin libyen qui a remporté ses deux matchs d’ouverture contre le Gabon 2-1 et l’Angola 1-0. Sans préparation et sans bonne connaissance du football égyptien, Queiroz a fait appel à tous ses éléments d’expérience, outre les valeurs sûres de la sélection telles que Mohamad Salah et Mohamad Al-Nenni.

La liste finale des 24 joueurs qu’il a annoncée vendredi 1er octobre a témoigné de nombreuses surprises. Queiroz a écarté l’attaquant d’Ahli Mohamad Chérif, le buteur du championnat la saison dernière et auteur du doublé face au Liberia, et son coéquipier le talentueux meneur Mohamad Magdi « Afcha » dans une décision qui a suscité beaucoup de polémiques. Rien n’a été annoncé, mais les rumeurs circulent autour de leur condition physique en raison de la succession des matchs avec Ahli. En contrepartie, il a conservé le meneur de Pyramids FC Abdallah Al-Saïd (36 ans) et convoqué son coéquipier le latéral Ahmad Fathi (37 ans) et le défenseur Yasser Ibrahim qui n’était pas inclus dans la liste préliminaire de 34 joueurs.

« Il est inacceptable de critiquer Queiroz maintenant. De même qu’on ne peut pas le juger après les matchs contre la Libye, cela ne fait que quelques semaines seulement qu’il est là. Mais chacun est responsable de ses choix et c’est sûr qu’il sera responsable et fera face à de sévères critiques en cas d’échec face à la Libye », estime ainsi le critique sportif Hassan Al Mestikawi.

Liste des joueurs

Gardiens : Mohamad Al-Chennawi (Ahli), Mohamad Abou-Gabal (Zamalek), Mohamad Sobhi (Pharco FC), Mohamad Bassam (Talaïe Al-Gueich)

Défenseurs : Ahmad Hégazi (Ittihad Jeddah, Arabie saoudite), Ahmad Fattouh, Mahmoud Hamdi (Al-Wench) (Zamalek), Yasser Ibrahim, Ayman Ashraf, Akram Tawfik (tous Ahli), Baher Al-Mohammadi (Ismaïli), Ahmad Fathi (Pyramids FC).

Milieux : Mohamad Al-Nenni (Arsenal, Angleterre), Hamdi Fathi, Amr Al-Soulaya (Ahli), Tarek Hamed, Ahmad Zizo (Zamalek), Ibrahim Adel, Abdallah Al-Saïd, Ramadan Sobhi (Pyramids FC).

Attaquants : Mohamad Salah (Liverpool, Angleterre), Omar Marmoush (Stuttgart, Allemagne), Ahmad Hassan (Kouka) (Konyaspor, Turquie), Moustapha Mohamad (Galatasaray, Turquie).

Les Pharaons face au défi libyen


Lien court:

 

Courriel
 
Nom
 
Titre
 
Commentaire