Semaine du 6 au 12 octobre 2021 - Numéro 1393
Coup de pouce aux produits « Made in Port-Saïd »
  Pour la première fois, une exposition industrielle regroupe des produits égyptiens de qualité internationale à Port-Saïd. 26 exposants y participent.
Coup de pouce aux produits « Made in Port-Saïd »
Le port de l’Est de Port-Saïd est le seul d’Egypte à figurer sur la liste des 100 premiers ports du monde pour les conteneurs.
Ola Hamdi06-10-2021

C’est à la rue Tarh Al-Bahr dans le quartier Est de Port-Saïd, l’une des artères principales de la ville portuaire, que la première exposition industrielle a été lancée sous le slogan « Made in Port-Saïd », avec la participation de 26 exposants. Adel Al-Ghadban, gouverneur de Port-Saïd, a inauguré l’exposition en présence de nombre de ministres et de grandes personnalités dont Mohamad Maeit, ministre des Finances, Névine Gamea, ministre de l’Industrie et du Commerce, ainsi que l’ambassadrice Fayza Aboul-Naga, conseillère du président de la République pour la sécurité nationale, et le général Mohamad Al-Zalat, président de l’Organisme général de développement industriel. « Cette exposition coïncide avec l’essor que connaît Port-Saïd dans le domaine du développement industriel. Nous voulons promouvoir l’industrie locale et encourager les consommateurs à acheter des produits locaux au lieu des produits importés, et à soutenir les projets industriels implantés à Port-Saïd, notamment ceux des petits investisseurs », a déclaré Al-Ghadban.

Névine Gamea a souligné le souci du ministère d’apporter tout son soutien aux initiatives visant à promouvoir le développement industriel de Port-Saïd. Et d’ajouter : « Le gouvernement cherche à transformer Port-Saïd en un pôle de développement industriel productif afin de soutenir l’industrie locale, d’augmenter la valeur ajoutée des produits du gouvernorat et d’offrir des emplois aux habitants de Port-Saïd ».

D’après Mohamad Seada, président de la Chambre de commerce de Port-Saïd, il existe 322 usines qui fabriquent des biens et des produits qui sont exportés à l’étranger. « Port-Saïd connaît un développement industriel sans précédent, et cette exposition est l’un des fruits de ce développement. L’Etat égyptien a établi, en 5 ans, 165 usines dans la zone industrielle au sud de Port-Saïd, dont 138 créées par les jeunes », a renchéri Seada.

L’exposition comprend 48 pavillons où 26 participants exposent les produits de leurs usines situées dans la zone industrielle de Port-Saïd, et qui sont exportés vers les marchés extérieurs. Les produits sont très variables : sucreries, produits laitiers, peintures, produits alimentaires, prêt-à-porter, parfums et encens, maroquinerie, huiles, textiles, batteries, outils électriques, cartons et accessoires de voitures.

Des produits purement égyptiens

Ossama Morgan, propriétaire d’une usine de prêt-à-porter depuis 18 ans dans la zone franche, confirme que ses produits sont exportés à 100 % vers des pays comme les Etats-Unis et certains pays européens. « Au début, nous achetions la plupart des matières premières de l’étranger, mais maintenant, après ce grand essor, nous achetons environ 80 % des tissus nécessaires aux jeans sur le marché local, ceci après l’ouverture d’usines de textile qui fournissent des matières premières de qualité », affirme Morgan. Et d’ajouter : « Après la décision du gouverneur et de la Chambre de commerce d’autoriser la vente de 10 % des produits sur le marché local, nous sommes très satisfaits car nous allons proposer des produits aux normes internationales au peuple égyptien. Tous les obstacles auxquels l’investisseur était confronté ont été éliminés. On nous incite à investir et il existe un service de guichet unique pour obtenir les licences. Tout cela m’a encouragé à créer une autre usine pour la fabrication des jeans dans la zone industrielle ».

Aboul-Sayed, propriétaire d’une usine de conserves de poisson, partage la fierté de Morgan de pouvoir présenter ses produits au citoyen égyptien, en disant : « Nous sommes fiers de présenter nos produits sur le marché local. Depuis deux mois, nos produits sont devenus disponibles sur le marché local. Le boom industriel dont a été témoin Port-Saïd nous a encouragés à être présents sur le marché local. Nous nous préparons également pour être présents dans tous les gouvernorats. Nous avons déjà commencé par Alexandrie et nous sommes présents à Madinaty au Caire ».

Mohamad Saad, propriétaire d’une usine d’encens et de désodorisants créée il y a deux ans, raconte comment il a réussi à exporter ses produits vers la Jordanie et l’Arabie saoudite. Il est sur le point d’exporter vers le Maroc, les Emirats arabes unis, la Turquie et l’Afrique. « En ajustant le prix et la qualité, nous avons pu exporter de l’encens en Arabie saoudite pour concurrencer l’Inde, leader de cette industrie avec 47 variétés différentes. En 2022, nous voulons augmenter nos exportations pour atteindre 2 millions de dollars. Nous avons réussi à couvrir le marché local au cours de la dernière année », assure-t-il.

Al-Salam, nouvelle capitale économique

Erigée à l’Est de Port-Saïd, la ville de Salam Masr doit servir les efforts de développement non seulement à Port-Saïd, mais dans toute la zone du Canal de Suez. S’étendant sur une superficie de 22 000 feddans, la ville devrait accueillir plus d’un million de personnes. Elle comprend 6 secteurs urbains et 12 quartiers résidentiels. « Une étude est actuellement en cours pour développer la zone côtière d’Al-Salam à l’Est de Port-Saïd, à l’instar de la nouvelle ville d’Al-Alamein. Un plan est en cours d’élaboration par l’Organisme des nouvelles communautés urbaines pour développer la zone », souligne le général Adel Al-Ghadban, gouverneur de Port-Saïd. En fait, la ville de Salam Masr est l’un des projets de développement les plus importants de l’axe du Canal de Suez et l’une des villes intelligentes qui seront dotées des technologies modernes en matière de télécommunications et de technologie de l’information. « Ce sera la nouvelle capitale économique de l’Egypte », conclut Amr Othman, sous-gouverneur de Port-Saïd.


Lien court:

 

Courriel
 
Nom
 
Titre
 
Commentaire