Semaine du 28 juillet au 3 août 2021 - Numéro 1383
Santé en bref
28-07-2021
 
 

Le variant Delta bientôt prédominant

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) prévoit que le variant Delta, désormais à l’origine de 75 % des nouveaux cas dans de nombreux pays, sera prédominant dans les prochains mois.

Ce variant, qui a d’abord été détecté en Inde, est désormais présent dans 124 pays et territoires, contre 180 pour l’Alpha, mis au jour au Royaume-Uni, 130 pour le Beta, identifié pour la première fois en Afrique du Sud, et 78 pour le Gamma, apparu au Brésil, a souligné l’OMS.

L’OMS s’attend à ce que le variant Delta supplante rapidement les autres variants et devienne la lignée dominante du Covid-19 en circulation ces prochains mois. Le mécanisme exact à l’origine de la plus grande transmissibilité de ce variant par rapport aux autres reste inconnu.

Pfizer, AstraZeneca efficaces contre le variant Delta

Deux doses des vaccins anti-covid Pfizer ou AstraZeneca sont presque aussi efficaces contre le variant hautement transmissible du coronavirus Delta que contre le variant Alpha auparavant dominant, a montré une étude publiée la semaine dernière.

L’étude a révélé que deux doses du vaccin Pfizer étaient efficaces à 88 % pour prévenir la maladie symptomatique du variant Delta, contre 93,7 % pour le variant Alpha. Deux injections du vaccin AstraZeneca ont été efficaces à 67 % contre le variant Delta et à 74,5 % contre le variant Alpha. « Des différences modestes ont été notées avec le variant Delta par rapport au variant Alpha après la réception de deux doses de vaccin », ont écrit les chercheurs.

L’étude complète, publiée dans le New England Journal of Medicine, a révélé qu’une dose du vaccin Pfizer était efficace à 36 % et qu’une dose du vaccin AstraZeneca était efficace à environ 30 %. « Notre découverte d’une efficacité réduite après la première dose soutiendrait les efforts visant à maximiser l’effet du vaccin avec deux doses parmi les groupes vulnérables dans le contexte de la circulation du variant Delta », ont affirmé les auteurs de l’étude.

Jeux olympiques sous la menace du Covid

Les Jeux Olympiques (JO) les plus attendus de l’histoire, retardés d’un an par le coronavirus, ont officiellement débuté vendredi à Tokyo : les trois coups de cette quinzaine de sport ont été donnés lors d’une cérémonie d’ouverture sobre, parfois grave, dans le contexte toujours pesant de la pandémie.

Pour rassurer leur opinion publique face à l’explosion des cas de coronavirus, les autorités nippones ont pris des mesures drastiques : tests quotidiens pour les sportifs, port du masque obligatoire pour tous, rassemblements limités au strict minimum dans le Village olympique, interdiction aux proches et aux familles des sportifs étrangers de venir au Japon, et pour finir, du jamais-vu dans l’histoire des JO, absence quasi-totale de public.


Lien court:

 

Courriel
 
Nom
 
Titre
 
Commentaire