Semaine du 14 au 20 juillet 2021 - Numéro 1382
Cannes 2021: Une Croisette aux couleurs françaises
  L'événement cinéma­tographique le plus glamour au monde donne la part belle aux Français : 7 Français figurent parmi les 24 met­teurs en scène en lice pour la Palme d’or à la 74e édition du Festival de Cannes.
Cannes 2021 
Yasser Moheb14-07-2021

Cela faisait longtemps que le Festival de Cannes n’avait pas accueilli autant de films français en com­pétition. Cette année, avec 7 cinéastes, le cinéma français est particulière­ment bien représenté à cette édition qui se déroule du 6 au 17 juillet. Alors qu’on s’attendait à une compétition plus paritaire, on retrouve seulement 4 femmes en lice pour la Palme d’or, dont 3 Françaises. Parmi elles, la réa­lisatrice Catherine Corsini avec La Fracture, film intimiste d’un couple au bord de la séparation, et qui se retrouve dans un hôpital où affluent les blessés des manifestations des « gilets jaunes » qui jonchent les rues. Marina Foïs et Pio Marmaï se don­nent la réplique aux côtés de Valeria Bruni Tedeschi. Pour sa part, Mia Hansen-Love présente dans Bergman Island l’histoire d’un couple de cinéastes qui s’installe pour écrire, le temps d’un été, sur l’île suédoise de Farö, où vécut Bergman. L’Américain Tim Roth est au casting.

Cannes 2021 
Bergman Island.

Si en 2017, le film de grand succès Grave marquait à la Semaine de la critique le « renouveau » du cinéma de genre en France, sa réalisatrice Julia Ducournau intègre désormais la Sélection officielle avec Titane, son nouveau long métrage horrifique. Un deuxième film tourné en pleine pan­démie avec Agathe Rousselle, sur fond d’une série de meurtres funèbres. Vincent Lindon est en vedette de ce film. L’acteur avait reçu le prix d’in­terprétation masculine du Festival de Cannes 2015 pour La Loi du marché du Français Stéphane Brizé.

Cette 74e édition cannoise s’est ouverte avec la première mondiale d’Annette de Leos Carax. Le film du réalisateur français est un drame musical en langue anglaise, avec les stars Marion Cotillard et Adam Driver, l’histoire d’un couple dont la vie est changée à jamais par la nais­sance de son premier enfant. Le film est coécrit par Ron et Russell Mael Sparks qui ont composé également la bande originale.

Des stars féminines françaises en vedette

Six ans après avoir foulé le tapis rouge comme membre du jury présidé par Ethan et Joel Coen, Sophie Marceau revient cette année sur la Croisette, mais en tant que star en compétition, avec son film Tout s’est bien passé de François Ozon. Grand Prix du Jury au Festival de Cannes en 1999, doublé des prix d’interprétation masculine pour Emmanuel Schotte et féminine pour Séverine Caneele pour le film L’Humanité, Bruno Dumont défend France, portrait de son pays à travers le prisme de la télévision et des médias. Au casting: Léa Seydoux, Blanche Gardin et Benjamin Biolay. D’ailleurs, six ans après sa Palme d’or pour son film Dheepan, Jacques Audiard va tenter le doublé avec Les Olympiades, plongée dans le XIIIe arrondissement de Paris, d’après trois nouvelles graphiques de l’auteur amé­ricain Adrian Tomine.

Cannes 2021 
Tout s'est bien passé.

Parmi les films hors compétition, De son vivant signé Emmanuelle Bercot avec Catherine Deneuve, Cécile de France et Benoit Magimel. Le tournage avait été interrompu suite à l’hospitalisation de Catherine Deneuve, victime d’un AVC, en 2019. Citons un autre métrage très attendu sur la Croisette : Stillwater, un thriller de Tom McCarthy, qui a été tourné à Marseille avec Matt Damon et Camille Cottin. A noter également la création cette année d’une nouvelle section, intitulée Cannes Premières. Cette sélection fait la place à des cinéastes confirmés qui ont déjà été sélectionnés en compétition. C’est là qu’on retrouve Tromperie d’Arnaud Desplechin, Serre-moi fort de Mathieu Amalric ou encore Mothering Sunday d’Eva Husson.

En séance spéciale, Charlotte Gainsbourg arrive à la Croisette pour présenter Jane by Charlotte, son pre­mier film qui n’est qu’un documen­taire sur sa mère. « Une artiste parle d’une autre artiste », a commenté Thierry Frémaux, délégué général du Festival de Cannes. Par ailleurs, cer­tains films français dont la sortie en salle a été décalée par la pandémie ont eu droit à leur projection cannoise en tenue de gala : Aline de Valérie Lemercier; Bac Nord de Cédric Jimenez.

Bref, une sélection cannoise excep­tionnelle pour la nouvelle vague du cinéma français, dont les fans s’atten­dent à voir les idoles enfin palmées. On n’a qu’à attendre le palmarès pour voir le résultat .


Lien court:

 

Courriel
 
Nom
 
Titre
 
Commentaire