Semaine du 14 au 20 juillet 2021 - Numéro 1382
La colonisation, un crime de guerre
Al-Ahram Hebdo14-07-2021
 
 

La colonisation israélienne dans les territoires palestiniens occupés est un crime de guerre. C’est un responsable de l’Onu qui le dit. « Les colonies israéliennes sont des crimes de guerre », a affirmé cette semaine le rapporteur de l’Onu sur la situation des droits de l’homme dans les territoires occupés, le Canadien Michael Lynk, en soumettant son dernier rapport au Conseil des Droits de l’Homme de l’Onu (CDH) à Genève. Il a appelé la communauté internationale à « demander des comptes à Israël » tant au niveau diplomatique que juridique. La colonisation israélienne dans les territoires palestiniens n’a cessé de progresser ces dernières années en raison des politiques de l’ancien premier ministre israélien, Benyamin Netanyahu, soutenues par l’Administration Trump à la Maison Blanche et dont l’objectif est de faire de la colonisation un fait accompli, ce qui rend difficile la solution du conflit israélo-palestinien sur la base de deux Etats. La Cisjordanie et Jérusalem-Est occupés comptent près de 300 colonies, où vivent plus de 680 000 colons.

La colonisation israélienne s’oppose certes à toutes les chartes et les conventions internationales. Elle va à l’encontre du Statut de Rome qui interdit à une puissance occupante de transférer de manière directe ou indirecte une partie de sa population civile dans le territoire qu’elle occupe. Idem pour la 4e Convention de Genève, conclue en août 1949, qui stipule qu’« aucune circonstance ne peut justifier que la puissance occupante déporte ou transfère tout ou une partie de sa population dans le territoire qu’elle occupe ». Quant au droit international humanitaire coutumier, codifié par le Comité International de la Croix-Rouge (CICR) en 2005, il interdit lui aussi de telles pratiques. Israël a toujours fait table rase des lois internationales. Et seule une action internationale ferme pourra l’en dissuader .


Lien court:

 

Courriel
 
Nom
 
Titre
 
Commentaire