Semaine du 9 au 15 juin 2021 - Numéro 1377
Société en bref
02-06-2021
 
 

Des recherches sur la première apparition du coronavirus en Italie

Des échantillons d’une étude suggérant que le coronavirus circulait déjà en dehors de la Chine en octobre 2019 sont à nouveau testés à la demande de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), ont déclaré deux scientifiques qui ont dirigé la recherche italienne.

Le Covid-19 a été identifié pour la première fois dans la ville centrale de Wuhan en Chine en décembre 2019, tandis que le premier patient italien a été détecté le 21 février l’année dernière dans une petite ville près de Milan. Cependant, une étude publiée l’année dernière a suggéré que des anticorps diri­gés contre le virus ou un variant ont été détectés en Italie en 2019.

Les résultats des chercheurs italiens, publiés par le magazine scientifique de l’INT Tumori Journal, ont montré des anti­corps neutralisants contre le SRAS-CoV-2 dans le sang pré­levé sur des volontaires sains en Italie en octobre 2019 lors d’un essai de dépistage du cancer du poumon. La plupart des volon­taires venaient de Lombardie, la région du nord autour de Milan, qui a été la première et la plus durement touchée par le virus en Italie.

« Le doute croissant est que le virus, probablement moins puissant que les mois suivants, circulait en Chine bien avant les cas signalés », a déclaré Giovanni Apolone, directeur scientifique de l’Institut du can­cer de Milan (INT).

« L’OMS est en contact avec les chercheurs qui avaient publié l’article original. Une collaboration avec des labora­toires partenaires a été mise en place pour des tests supplémen­taires », a déclaré un porte-parole de l’OMS.

Possible lien entre le vaccin Pfizer et des cas de myocardite

Un petit nombre de cas d’in­flammation cardiaque observés principalement chez des hommes jeunes ayant reçu le vaccin contre le Covid-19 de Pfizer ont été constatés en Israël.

Pfizer a déclaré dans un com­muniqué qu’il était au courant des observations israéliennes, tout en soulignant qu’aucun lien de causalité avec son vac­cin n’avait été établi.

275 cas de myocardite ont été signalés entre décembre 2020 et mai 2021 parmi plus de 5 mil­lions de personnes vaccinées en Israël, a indiqué le ministère de la Santé de ce pays en divul­guant les conclusions d’une étude qu’il avait commandée pour examiner la question.

La plupart des patients ayant souffert d’une inflammation cardiaque n’ont pas passé plus de quatre jours à l’hôpital et 95% des cas ont été classés comme légers, selon cette étude.

L’étude a révélé qu’il existait « un lien probable entre la réception de la deuxième dose (du vaccin Pfizer) et l’appari­tion d’une myocardite chez les hommes âgés de 16 à 30 ans »


Lien court:

 

Courriel
 
Nom
 
Titre
 
Commentaire