Semaine du 2 au 8 juin 2021 - Numéro 1376
Superbe Ahli
  En battant les Marocains de RS Berkane 2-0 au Qatar vendredi, Ahli a rem­porté la Supercoupe d’Afrique. Un exploit pour les Rouges qui décrochent leur 4e titre cette saison.
Superbe Ahli
Mohamad Mosselhi02-06-2021

Pour la première fois depuis 7 ans, Ahli est champion d’Afrique. Le club cairote a retrouvé le titre de la Supercoupe après avoir battu la formation marocaine de RS Berkane, vainqueur de la Coupe de la Confédération, 2-0 le 28 mai au Qatar. Comme d’habitude, Ahli a fait un mauvais départ, permettant à son adversaire de menacer ses filets d’une façon sérieuse à deux reprises, mais l’excellent gardien de l’équipe, Mohamad Al-Chennawi, était à la hauteur et a réussi à conserver ses filets vierges.

La seconde mi-temps a été différente pour les Rouges qui ont réussi à ouvrir le score 12 minutes après la pause grâce à un tir hyperpuissant de l’attaquant de l’équipe Mohamad Chérif.

Le remplaçant Salah Mohsen a tué la rencontre en ajoutant un second but pour les Rouges, 8 minutes avant la fin de la rencontre.

Mohsen est devenu le nouvel héros des Rouges. L’attaquant de 23 ans a failli quitter le club en janvier dernier et il ne faisait pas partie des calculs du directeur technique.

Mais Mohsen a confirmé son talent et son importance pour l’équipe. Il avait ouvert le score pour les Rouges contre Zamalek à l’occasion du derby cairote, quelques minutes après son entrée sur la pelouse, avant que le milieu tunisien de Zamalek Ferjani Sassi n’égalise.

Quelques jours après, le remplaçant doré a marqué le second but des Rouges contre Sundowns en match aller des quarts de finale de la Ligue des champions d’Afrique. Un but très important pour Ahli qui a rendu difficile la mission des Sud-Africains en match retour. Son but contre le RS Berkane a tué la rencontre offrant le titre à son équipe. « Nous n’avons pas commencé la rencontre comme il fallait. Mais nous avons réussi à regagner notre rythme à la deuxième mi-temps et nous avons marqué à deux reprises. On a joué cette rencontre avec nos coeurs. Je suis très content de notre victoire », a déclaré Pitso Mosimane, directeur technique des Rouges.

Ce dernier a réalisé un parcours sans faute avec les Rouges, depuis son arrivée à la tête du cadre technique des Rouges en octobre dernier. Il a notamment mené l’équipe à un triplé historique (Championnat national, Coupe d’Egypte et Ligue des champions d’Afrique).

Le titre de la Supercoupe d’Afrique a un goût différent pour les Rouges, car ce titre est le premier depuis celui de 2014. Il est le 7e pour les Rouges dans la compétition qui a commencé en 1992. « La majorité des joueurs n’ont jamais soulevé ce trophée. Avant la rencontre, j’ai demandé aux joueurs de remporter ce titre car il est inacceptable pour un grand club comme Ahli que ce titre soit loin de sa portée pendant 7 ans », indique le capitaine de l’équipe, Mohamad Al-Chennawi.

Prochains défis

Loin du succès de la Supercoupe, Ahli a un grand nombre de défis à relever au cours de la prochaine période. Après son succès à la Ligue des champions d’Afrique face aux Sud-Africains de Sundowns en quarts de finale de la compétition, Ahli a surmonté le défi de la Supercoupe contre le RS Berkane. Vendredi prochain, Ahli doit rencontrer Enppi en 8es de finale de la Coupe d’Egypte. Une rencontre qui s’annonce difficile pour les Rouges car un grand nombre de joueurs rateront cette rencontre. Les Rouges seront privés des joueurs étrangers : Aliou Dieng, Ali Maaloul, Badr Banoun et Walter Bwalya, convoqués par leur sélection. De même, le club a annoncé la blessure du latéral Mohamad Hani et du milieu Mohamad Magdi, ce qui exige une période de repos de plus de deux semaines. 10 jours après la rencontre d’Enppi, Ahli aura un rendez-vous très difficile contre l’Espérance de Tunis en match aller des demi-finales de la Ligue des champions d’Afrique au Stade de Radés en Tunisie avant de disputer le retour, une semaine après, au Stade du Caire.

Les Rouges ont 7 rencontres de retard au Championnat égyptien et ils n’auront pas le droit à l’erreur lors de ces rencontres car la concurrence est chaude entre le champion d’Egypte et Zamalek, l’actuel leader du classement. « Aujourd’hui, nous avons remporté la Supercoupe d’Afrique, demain, nous penserons à un autre titre. Ahli est un grand club et il en va ainsi pour les grands clubs. Nous avons de grands défis en Coupe d’Egypte, à la Ligue des champions d’Afrique et au Championnat égyptien. Nous sommes toujours appelés à remporter des titres et nous allons faire le maximum afin de réaliser nos objectifs sur tous les fronts », confie le directeur technique des Rouges.


Lien court:

 

Courriel
 
Nom
 
Titre
 
Commentaire