Semaine du 2 au 8 juin 2021 - Numéro 1376
L’Arbre de Marie prêt à éblouir ses visiteurs
  Le début du voyage de la Sainte Famille en Egypte est commémoré le 1er juin. Les travaux de réhabilitation de l’Arbre de la Vierge Marie au Caire ont pris fin et le site s’apprête à célébrer l’occasion.
L’Arbre de Marie prêt à éblouir ses visiteurs
Nasma Réda02-06-2021

L’Arbre de la Vierge Marie et ses alentours, l’une des étapes du parcours de la Sainte Famille lorsqu’elle s’est réfugiée en Egypte, seront bientôt inaugurés après des travaux de réhabilitation. Situé au quartier de Matariya, à l’est du Caire, l’Arbre de la Vierge viendra prochainement s’ajouter aux trois autres sites récemment inaugurés et ouverts au public dans les gouvernorats d’Al-Gharbiya, de Kafr Al-Cheikh et d’Al-Béheira. « Ce circuit qui s’étend sur 3 500 km et comprend 25 sites dans 11 gouvernorats. C’est le plus long itinéraire dans un seul pays. Bien que le plus long séjour de Marie et de l’enfant Jésus ait été à Assiout en Haute-Egypte, Matariya reste pour moi le plus important site », assure l’archéologue Magdi Chaker, soulignant que ce site situé au coeur de la capitale est proche de l’aéroport international du Caire et se trouve à quelques pas du métro, ce qui le rend accessible au public. « C’est un magnifique produit touristique et spirituel qui regroupe le sycomore, le puits miraculeux et le petit bassin antique de 30 cm », ajoute Chaker. Un centre pour les visiteurs équipé d’écrans diffusera des documentaires retraçant cet exode entamé sur ordre divin qui a duré 3 ans et 11 mois et soulignant les travaux de restauration exécutés sur le site. Un musée regroupant des pièces antiques coptes et romaines, jamais exposées, découvertes à Matariya, a également été établi.

Trois générations de sycomores

En effet, les travaux de réhabilitation du site ont commencé par le sauvetage de trois générations de sycomores et le nettoyage et la consolidation du puits. A noter que le premier sycomore date de l’époque de la visite de la Sainte Famille, puis au VIe siècle de notre ère, les papes dominicains, en visite régulière à cet endroit, ont replanté une partie de la plante vieillie, après des siècles, la troisième excroissance de l’arbre a été planté en 1672, et qui est en vie jusqu’à nos jours. Alors, des supports ont été installés à côté des deux premières générations de l’arbre ainsi que la plus récente. Sur cette dernière apparaissent gravés les noms de certains soldats français de l'Expédition de Napoléon en Egypte. « A l’époque, des soldats qui se trouvaient près du puits ont été touchés par une maladie ophtalmologique, ils se sont lavés les yeux avec l’eau du puits et ont guéri. Et depuis, les gens croient à la bénédiction du puits de Marie et de son Arbre », raconte l’archéologue Magdi Chaker.

Un jardin a été planté sur le site près de l’arbre. « On a également consolidé le sol, rénové l’éclairage et placé le logo du circuit sur les pancartes guidant vers l’arbre », explique le général Hicham Samir, ministre adjoint du Tourisme et des Antiquités pour les questions techniques. De même, un kiosque de la compagnie Konouz, qui fabrique des répliques de pièces d’antiquités, sera placé au jardin afin d’offrir des souvenirs aux visiteurs. Quant à la société National Heritage Revival Society (Nehra), elle a fait dix peintures retraçant le parcours de la Sainte Famille. Celles-ci décorent les murs extérieurs menant vers l’Arbre.

« Avec la bénédiction du pape du Vatican, cet ambitieux projet de réhabilitation du circuit de la Sainte Famille vise à enrichir pratiquement toutes les stations pour attirer davantage de pèlerins du monde entier et développer le tourisme religieux en Egypte », conclut l’ingénieur Adel Al-Guendi, coordinateur du circuit de la Sainte Famille au ministère du Tourisme et des Antiquités en Egypte, assurant que l’Arbre de Marie est prêt à recevoir les fidèles.


Lien court:

 

Courriel
 
Nom
 
Titre
 
Commentaire