Semaine du 2 au 8 juin 2021 - Numéro 1376
Nouveaux horizons touristiques à Port-Saïd
  Placer Port-Saïd sur la carte touristique mondiale est l’un des objectifs du plan de rénovation de la ville. Plusieurs projets sont actuellement en cours à cet effet.
Nouveaux horizons touristiques à Port-Saïd
Hanaa Al-Mekkawi02-06-2021

« Le tourisme est l’un des secteurs qui vont témoigner d’une grande évolution à Port-Saïd. Le gouvernorat possède plusieurs facteurs qui ont toujours fait de la ville une destination touristique qui offre un plaisir particulier ». L’expert en tourisme, Ali Gabr, est confiant en les capacités de Port-Saïd de se placer sur la carte touristique mondiale, autant que des villes comme Louqsor, Assouan, Charm Al-Cheikh ou Hurghada. Gabr met en avant les différents atouts de la ville, comme son climat modéré et agréable pendant toute l’année et son littoral, mais c’est aussi, ajoute-t-il, une ville qui comprend des sites à visiter, des monuments et des musées: des monuments religieux comme l’église de Sainte-Eugénie, inaugurée en 1869 par l’impératrice Eugénie, et la mosquée Al-Abbassi, fondée en 1912; le socle de Ferdinand de Lesseps, le siège de l’Organisme du Canal de Suez, l’ancien phare, les cimetières du Commonwealth et deux réserves naturelles.

En plus des sites déjà existants, et dans le cadre du plan de l’Etat qui vise à changer le visage de Port-Saïd, plusieurs nouveaux projets touristiques vont voir le jour prochainement. En tête de liste, un port pour les yachts au nord-est de la ville. Ce port va être réalisé avec un budget de 350 millions de L.E. avec une capacité de 350 yachts. « Le but c’est de permettre aux touristes d’arriver à travers les yachts et passer leur temps dans la ville et leur organiser des visites d’un ou deux jours vers Le Caire ou n’importe quel autre gouvernorat. De plus, ils trouveront tous les services maritimes convenables », dit l’expert touristique et propriétaire d’une compagnie de transport maritime, Mohamad Naguib. Il ajoute que ce port va concurrencer avec ceux des pays voisins comme Chypre et la Grèce. Le projet comprendra aussi un hôtel, des boutiques, un club et un atelier de maintenance.

Le nombre actuel des hôtels à Port-Saïd est très limité et ne dépasse pas 1750 lits, d’après les déclarations de Magdi Sélim, président du secteur du tourisme local auprès de l’Organisme de la promotion touristique. Or, des dizaines d’hôtels et de motels vont être construits dans les deux villes de Port-Saïd et de Port-Fouad, dont le plus grand sera un hôtel flottant à l’entrée du Canal de Suez, avec une capacité de 430 chambres. Un village olympique sera également construit, tout comme des centres commerciaux, des restaurants et un centre culturel qui comprendra deux cinémas d’une capacité totale de 500 personnes. Il est également prévu que les plages seront réaménagées pour pouvoir offrir les meilleurs services aux estivants.

Autant de projets actuellement en cours de réalisation. « On a la base, mais certains éléments nous manquaient. Aussi, il n’y avait pas de promotion qui attire l’attention sur les atouts de Port-Saïd. Il nous faut maintenant travailler d’une manière parallèle sur le lancement de nouveaux projets, la réhabilitation des anciens endroits touristiques et l’infrastructure de la ville », dit Ali Gabr.

Parmi ces projets figure également la rénovation du village touristique d’Al-Morgan, dont les travaux seront achevés dans deux ans et qui sera prêt à accueillir 1000 invités par jour. En outre, à l’ouest de Port-Saïd, une nouvelle corniche de 3 km est construite au bord du lac Al-Manzala. D’une pierre deux coups: cette corniche va transformer un bidonville en un site touristique moderne qui présente des services touristiques aux habitants et aux visiteurs. Ali Gabr ajoute que les nouvelles routes déjà achevées vont soutenir les projets touristiques, mais il faut aussi penser à créer divers moyens de transport, et surtout faire fonctionner de nouveau l’aéroport de Port-Saïd. « Le tourisme est un secteur très prometteur à Port-Saïd qui va de pair avec les autres projets industriels et économiques qui vont changer complètement le visage du gouvernorat », conclut Gabr


Lien court:

 

Courriel
 
Nom
 
Titre
 
Commentaire