Semaine du 19 au 25 mai 2021 - Numéro 1374
Un nouveau regard sur l’époque
  Avec 8 millions de vues sur YouTube en 2 mois, Alephia 2053 bat tous les records. Film d’animation arabe, il s’adresse aux adultes et est essentiellement conçu par des talents arabes.
n nouveau regard sur l’époque
Dina Kabil19-05-2021

Labellisé comme thriller d’animation dys­topique, Alephia 2053 est créé et écrit par Rabi' Sweidan, réalisé par Jorj Abou Mhaya et produit par Spring Entertainment. Donc, c’est une équipe libanaise qui a préparé et réalisé la majeure partie du travail, en coo­pération avec un studio français d’anima­tion.

La conception des personnages, l’identité visuelle et la partie graphique de l’anima­tion ont toutes été effectuées par des Libanais. La bande-son par le talentueux Karim Khneisser et le casting des voix-off regroupe certains comédiens connus comme Khaled Al-Sayed, Ali Saad et Gihan Malla.

Nous sommes en 2053, dans un pays arabe imaginaire, trois personnages dont les destins s’entremêlent tentent de remonter à l’origine d’une attaque informatique contre les systèmes de surveillance ultrasécurisés du régime le plus autoritaire et le plus déve­loppé de l’Histoire. Fin heureuse: ils réus­sissent leur révolution populaire et se débarrassent du gouverneur despote. Quant aux hommes de l’Etat, ils choisissent de se ranger du côté du peuple.

Le défi de produire un long métrage d’animation était au-delà du budget, selon Marwan Harb, le coproducteur. L’équipe du film a voulu rompre avec le format classique et les standards du genre, por­tant un regard neuf sur notre époque. « Alephia 2053 est la seule oeuvre de divertissement en arabe qui se projette dans un futur possible. Nous avons des milliers d’heures de divertissement à travers le Moyen-Orient qui ré-imagi­nent et parfois créent un passé erroné, mais rien sur l’avenir », explique l’auteur et coproducteur exécutif, Rabi' Sweidan.

A l’heure actuelle, les plateformes numériques, YouTube en l’occur­rence, permettent de démocratiser le cinéma, et ce, en dépit des bud­gets colossaux de l’animation. Une solution qui semble magique parce que jeune, originale et moins contraignante. La réussite d’Alephia 2053 devra ouvrir la voie davantage aux plateformes et aux productions jeunes


Lien court:

 

Courriel
 
Nom
 
Titre
 
Commentaire