Semaine du 5 au 11 mai 2021 - Numéro 1373
Alexandrie en mode virtuel
  Un logiciel pour téléphones portables sur Alexandrie vient d’être lancé en 6 langues par l’Organisme de promotion touristique. Au menu : cartes, photos et informations pratiques.
Alexandrie en mode virtuel
Le palais de Ras Al-Tine, l’une des résidences de l’époque royale.
Doaa Elhami05-05-2021

Monuments, musées, emplacements historiques, statues, jardins et palais. La liste des sites offerts par le logiciel « Découvrez Alexandrie », réalisé par l’Organisme régional de promotion touristique, est interminable. Son objectif ? Fournir des informations utiles aux Alexandrins et aux visiteurs de la ville. « C’est une étape importante pour mettre la deuxième plus grande ville d’Egypte sur la carte du tourisme mondial », explique Mohamad Saad, directeur de l’organisme. Le logiciel accueille l’utilisateur par une phrase d’Alexandre le Grand : « Ici je vais construire la ville dont j’ai rêvé ». Il présente un aperçu historique sur la création de la ville et son fondateur, les mystères qui entourent sa mort et sa tombe, la corniche de la ville, ainsi que les 50 villes dans le monde qui portent le nom d’Alexandre. Il fournit en outre des informations claires et concises sur chaque site archéologique. « Les visiteurs ont généralement besoin d’une information rapide mais globale sur la ville avant de la visiter », affirme le directeur. Le logiciel raconte en quelques lignes la découverte de la colonne d’Al-Sawari par exemple, son importance archéologique, son état actuel, les horaires de visite et les prix des billets, sans oublier une carte montrant l’emplacement du site. Concernant le temple d’Al-Ras Al-Soda, découvert en 1936 à Sidi Bichr à l’est d’Alexandrie, on apprend qu’il est en cours de réaménagement. Chaque site archéologique est enrichi de photos.

Le logiciel donne un aperçu sur les 8 musées de la ville. On y trouve notamment des informations sur le Musée national d’Alexandrie, le Musée des bijoux, celui de la Bibliotheca Alexandrina, le Musée des beaux-arts et le centre Mahmoud Saïd.

Le logiciel dresse aussi un inventaire des monuments de la ville. Alexandrie comprend de nombreux sites à visiter comme l’île Nelson, l’horloge fleurie, les moulins à vent de Montazah, le Stade d’Alexandrie et l’Opéra. On y trouve aussi des monuments islamiques comme la place des mosquées, la mosquée d’Al-Morsi Aboul-Abbas et celle d’Al-Nabi Daniel. Les monuments chrétiens y occupent aussi une importante place. La cathédrale de Morqossiya à Alexandrie, le monastère du grand martyr Abou-Mina et l’église grecque sont parmi les plus importants. Le logiciel n’a pas oublié les monuments inaugurés dernièrement après une longue fermeture pour cause de restauration comme la synagogue Eliyahu Haniba.

Le logiciel répond aux attentes des amateurs de randonnées alexandrines. Une section y est consacrée aux statues qui ornent les places d’Alexandrie, comme la statue de Mohamad Ali pacha et celle de Saad pacha Zaghloul. Une tournée dans les jardins d’Alexandrie, les rues de l’ancienne ville ou les centres culturels est désormais facile grâce à ce logiciel. Sans oublier les services d’hôtellerie et les entreprises touristiques. Le tout avec des photos. Le logiciel est disponible en 6 langues : arabe, anglais, français, italien, grec, russe et chinois.


Lien court:

 

Courriel
 
Nom
 
Titre
 
Commentaire